Immobilier de luxe Zurich championne en 2020, Paris dégringole
Immobilier de luxe Zurich championne en 2020, Paris dégringole

Le réseau immobilier de luxe Barnes a publié, le 21 janvier 2021, le résultat de son tout dernier classement des villes les plus attractives du monde pour les grandes fortunes. Un classement totalement chamboulé… et qui prive Paris de sa place de leader qu’elle détenait en 2019.

La Ville Lumière n’a pas, en 2020, attiré un maximum de grandes fortunes comme elle l’avait fait en 2019, selon le classement Barnes City Index. Si elle reste dans le Top 10 des villes les plus attractives du monde, elle chute sensiblement, son image ayant été entachée par de nombreux problèmes comme les grèves ou encore les manifestations des Gilets Jaunes. Elle tombe à la 7e place du classement 2020, bien que son marché immobilier se montre résistant, analyse Barnes.

Mais Paris est loin d’être la seule capitale à faire les frais d’une année 2020 inédite. En fait, les traditionnelles 5 villes les plus attractives du monde depuis des années, Paris, Londres, New-York, Hong Kong et Los Angeles, ont tout simplement disparu du Top 5, une première souligne Barnes. Hong Kong, 5e en 2019, chute à la 27e place en 2020, tandis que New-York se retrouve en dehors du Top10.

Un Top 5 des villes les plus attractives complètement nouveau
Preuve que 2020 n’aura épargné rien ni personne, du Top 5 de 2019 il ne reste que Tokyo dans le Top 5 2020 du Barnes City Index. La capitale japonaise résiste à la troisième place du classement, comme un an auparavant.

Mais les quatre autres villes les plus attractives de 2020, dans ce Top 5, sont des « outsider ». Zurich, sacré championne en 2020, se trouvait à la 30e place en 2019. Copenhague, numéro 2, n’était que 35e un an auparavant. Quant aux numéro 4 et 5 des villes les plus attractives de 2020, Miami et Stockholm, elles pointaient respectivement à la 27e et 22e place du classement Barnes City Index de 2019.

Compilé par le personnel du Conseil du PECO