Japan Airlines prévoit des pertes plus élevées en cas de pandémie
Japan Airlines prévoit des pertes plus élevées en cas de pandémie

Japan Airlines a déclaré lundi qu’elle prévoyait une perte nette annuelle plus importante que prévu de près de 2,9 milliards de dollars, alors que l’industrie aéronautique continuait de lutter contre les retombées de la pandémie de coronavirus.

Le deuxième transporteur japonais a déclaré qu’il prévoyait une perte nette de 300 milliards de yens pour l’année se terminant en mars 2021, en hausse par rapport à sa prévision précédente de 240 à 270 milliards de yens.

“De sévères restrictions mondiales sur les voyages internationaux ont pratiquement fait disparaître la demande de passagers internationaux”, a-t-il déclaré dans un communiqué.

“De nombreux pays et régions souffrent à nouveau du rebond de la propagation (du virus), ce qui rend la reprise de la demande internationale de passagers difficile à prévoir.”

JAL a subi une perte nette de 212,7 milliards de yens entre avril et décembre, après un bénéfice de 74,8 milliards de yens pour la même période un an auparavant.

Il a enregistré des ventes de 356,5 milliards de yens pour la même période, soit une baisse d’un tiers par rapport aux chiffres de vente de 1,1 billion de yens l’année précédente.

La semaine dernière, son rival ANA Holdings a maintenu ses prévisions pour une perte nette record de 4,9 milliards de dollars cet exercice.

ANA, la plus grande compagnie aérienne du Japon, a annoncé des pertes nettes sur neuf mois de 309,6 milliards de yens (3 milliards de dollars) – un record et une forte baisse par rapport aux 86,4 milliards de yens de bénéfices enregistrés au cours de la même période l’année précédente.

Mais le vice-président exécutif et directeur financier d’ANA a déclaré que «leur redressement est en cours».

En octobre, ANA a annoncé un plan de restructuration majeur, ayant déjà annoncé qu’il mettrait fin au recrutement pour 2021/22 et ne remplacerait pas les quelque 3 000 travailleurs qui partent à la retraite chaque année.

Le Nikkei Business Daily a déclaré lundi qu’environ 1 000 membres du personnel de Japan Airlines sont transférés vers des entreprises extérieures au groupe JAL alors qu’il subit les effets de la pandémie.

Les compagnies aériennes japonaises s’attendaient à une année exceptionnelle en 2020, lorsque les Jeux olympiques de Tokyo devaient avoir lieu et que le nombre de touristes devrait battre des records.

L’ouverture des Jeux est désormais prévue en juillet, mais avec l’augmentation de nouvelles infections, il y a des doutes quant à savoir si cela sera faisable et si les spectateurs étrangers seront autorisés.

Compilé par le personnel du Conseil du PECO