La Grèce est prête à engager un dialogue pour aider à dissoudre les tensions avec la Turquie sur les ressources énergétiques de la Méditerranée orientale, mais le pays défendra également ses droits souverains, a déclaré mardi son ministre des Affaires étrangères.

Pour tous les derniers titres, suivez notre chaîne Google Actualités en ligne ou via l’application.

Après avoir rencontré son homologue allemand Heiko Maas à Athènes, le ministre grec des Affaires étrangères Nikos Dendias a également déclaré que la Turquie continuait de «provocations» et de «violations du droit international» malgré les appels de ses voisins et alliés à désamorcer les tensions.

Dendias a déclaré que la question ne concernait pas seulement les deux alliés de l’OTAN, mais l’Union européenne dans son ensemble.