hipermarket-ljubljana_copy1

“L’affaire Agrokor-Mercator a été jugée dans les 48 heures et le dossier a été renvoyé à l’Agence de protection de la concurrence”, a indiqué le tribunal au STA.

La Cour n’a pas été en mesure de fournir plus d’informations car elle ne sait pas si la décision a été rendue à l’AVK.

L’AKV a déclaré aujourd’hui qu’elle n’avait pas encore reçu la décision du tribunal, rapporte la STA.

L’agence a décidé de confisquer les parts d’Agrokor dans Mercator le 16 décembre dans le but d’obtenir l’exécution de la décision délictuelle de condamner Agrokor à une amende de 53,9 millions d’euros pour ne pas avoir signalé de concentration avec la société d’embouteillage d’eau Costella.

Agrokor a fait appel de la décision le 24 décembre, affirmant que l’agence n’avait aucun fondement juridique pour la décision et qu’elle était inconstitutionnelle, arbitraire et illégale.

Agrokor a signalé l’agence slovène au vice-président de la Commission européenne et aux autorités de concurrence de l’UE.