La capitale du nord de la Russie, Saint-Pétersbourg, a été nommée la première ville culturelle du monde pour la troisième année consécutive. Le prix est traditionnellement remis par les World Travel Awards (WTA).

classical-view-of-neva-river-with-isaakievsky-cathedral-saint-petersburg

Saint-Pétersbourg, qui a une nouvelle fois justifié son rang de capitale culturelle russe, a vaincu Pékin, Londres, New York, Paris, la capitale équatorienne Quito, Rio de Janeiro, Rome, Sydney et Venise.

La cérémonie du tapis rouge a eu lieu dans la capitale portugaise, Lisbonne. La WTA récompense chaque année les leaders des secteurs du tourisme, des compagnies aériennes et de l’hôtellerie. Classée comme le programme de récompenses le plus prestigieux du secteur du voyage, la WTA a été fondée en 1993 et ​​comprend un jury international composé d’experts et de pairs du secteur de l’accueil, principalement issus du Conseil mondial du tourisme et des voyages.

Saint-Pétersbourg est devenue la première ville culturelle du monde en 2016 et en 2017. En 2015, le jury de la WTA a décerné à la ville du nord le titre de première destination européenne. Plus tôt cette année, la ville a remporté le titre de meilleure destination de croisière en Europe.

Les fontaines de la Grande Cascade et le chenal maritime dans la réserve du musée d’État de Peterhof © Sputnik
Saint-Pétersbourg, qui abrite le musée de l’Ermitage et le ballet Mariinsky, est au centre de ce prestigieux prix pour son histoire exceptionnellement riche, ses traditions séculaires et son avenir radieux.

La capitale culturelle de la Russie est incroyablement attrayante pour les voyageurs. La ville est l’une des plus visitées par les touristes nationaux et internationaux. En 2017, 7,2 millions de personnes ont visité Saint-Pétersbourg, contre 6,9 ​​millions de touristes l’année précédente, selon les dernières données du comité du tourisme de la ville.