L’estimation rapide du PIB du troisième trimestre (3T20) a montré une expansion de 5,6% par rapport au trimestre précédent, en dessous des 7,2% que le marché attendait. Nous maintenons nos prévisions de croissance du PIB pour 2020 à -5,5% et révisons la croissance de l’année prochaine de 5,2% à 4,1%

Par rapport au troisième trimestre 2019, la contraction économique s’établit à 6,0%, ce qui est également pire que les -4,4% attendus par le marché (et notre prévision de -4,0%).

-6,0%
Croissance du PIB au 3T20

Les détails seront publiés le 8 décembre. Comme mentionné dans notre précédente note sur le PIB, le modèle de croissance en forme de «V» tant attendu paraîtra beaucoup plus plat que prévu, ce qui signifie que le chemin de la reprise sera plus lent et plus durable.

Nous avons une prévision relativement ancienne du PIB de -5,5% pour cette année que nous maintenons, bien que cela signifie que l’économie devrait progresser de près de 1% au quatrième trimestre par rapport au troisième. Cela semble un peu ambitieux maintenant, mais étant donné les mesures restrictives moins drastiques adoptées ces derniers mois, nous pensons que la croissance peut encore se produire au quatrième trimestre. L’impulsion budgétaire devrait également y contribuer, car nous estimons que le déficit budgétaire sera d’environ 3% du PIB au quatrième trimestre contre 2,1% au troisième trimestre.

Pour 2021, nous révisons nos prévisions de croissance du PIB à 4,1% contre 5,2%. Cela s’explique par un effet de report plus faible qu’initialement estimé (croissance plus faible au quatrième trimestre) et par la nouvelle vague de mesures restrictives imposées dans toute l’Europe, qui réduiront probablement la demande extérieure, car de nombreuses économies de l’UE prévoient une contraction économique au quatrième trimestre .