La chaîne CAKE Patisserie Valerie a été rachetée par une société de capital-investissement irlandaise, préservant ainsi près de 2 000 emplois.

La pâtisserie Valerie a été rachetée par Causeway Capital Partners, une entreprise basée à Dublin.
La pâtisserie Valerie a été rachetée par Causeway Capital Partners, une entreprise basée à Dublin.

Causeway Capital Partners, dont le siège est à Dublin, a capturé 96 sites de la Patisserie Valerie. Toutefois, l’accord ne comprend pas les points de vente appartenant aux marques soeurs Philpotts et Baker & Spice.

Dans un contrat séparé, le grossiste en produits alimentaires A.F. Blakemore & Son a acheté les 21 magasins Philpotts et une annonce concernant Baker & Spice sera faite très prochainement.

La pâtisserie Valerie, présidée par l’homme d’affaires Luke Johnson, a été mise en vente le mois dernier après s’être effondrée à la suite de la découverte d’une activité frauduleuse dans ses comptes.

Le magnat de Sports Direct, Mike Ashley, a par la suite soumis une offre d’achat pour la chaîne, mais l’a retirée par la suite, se plaignant d’avoir été exclu du processus par KPMG, qui gère l’administration.

Matt Scaife, de Causeway Capital, a déclaré jeudi: “La pâtisserie Valérie est une marque héritée, très appréciée de ses clients fidèles. Cet investissement devrait marquer la fin d’une période agitée pour les clients et les fournisseurs”.

Patisserie Holdings, la société mère de l’entreprise de fabrication de gâteaux, est confrontée aux conséquences de la fraude comptable depuis octobre.

Le mois dernier, le groupe avait déclaré que l’ampleur de la fraude signifiait qu’il lui était impossible de renouveler ses emprunts bancaires auprès de HSBC et de Barclays et qu’il ne disposait pas de fonds suffisants pour continuer à opérer, ce qui ne la laissait d’autre choix que de nommer KPMG en tant qu’administrateur.

KPMG a déjà fermé 70 magasins, ce qui a entraîné 920 licenciements. Cependant, les points de vente de la chaîne en Irlande du Nord n’ont pas été touchés.

Steve Francis, directeur général de la pâtisserie Valerie, a déclaré: “Nous sommes ravis d’accueillir Causeway Capital en tant que partenaires de la pâtisserie Valerie, mettant ainsi fin à une période d’incertitude qui a bouleversé le secteur.

“L’affection et la fidélité de la marque envers nos clients et employés, ainsi que l’enthousiasme et le soutien de Causeway Capital pour l’entreprise, créent pour nous les bases d’un avenir prometteur pour l’entreprise.”

L’achat de la pâtisserie Valerie par une entreprise irlandaise permet de sauver plus de 60 emplois en Irlande du Nord

Morethan a économisé 60 emplois à Belfast après qu’une société de capital-investissement basée à Dublin a racheté la chaîne de pâtisseries Patisserie Valerie, qui compte trois magasins en Irlande du Nord.

L’achat par 96 Causeway Capital Partners de 96 sites de la Patisserie Valerie fait suite au rachat de Downe Retail Park et du Bow Street Mall par le groupe Comer, basé à Kildare.

L’accord garantit environ 2 000 emplois au Royaume-Uni, y compris des dizaines de postes à Belfast. Causeway Capital Partners ne comprend toutefois pas 27 points de vente appartenant aux marques soeurs de la société, Philpotts et Baker & Spice. On pense que ces sociétés sont vendues séparément à un acheteur différent.

La pâtisserie Valerie, présidée par l’homme d’affaires Luke Johnson, a été mise en vente le mois dernier après son effondrement à la suite de la découverte d’une activité frauduleuse dans ses comptes.

Comme tous les détaillants, la chaîne a toutefois été confrontée à d’autres pressions, notamment des loyers et des taux élevés – un fait mis en lumière par le directeur du Consortium NI Retail, Aodhan Connolly.

Matt Scaife de Causeway Capital a salué l’achat de la société.

«La pâtisserie Valérie est une marque du patrimoine, très appréciée de ses clients fidèles», a-t-il déclaré.

“Cet investissement devrait marquer la fin d’une période mouvementée pour les clients et les fournisseurs.”

Steve Francis, directeur général de la pâtisserie Valerie, a ajouté: «Nous sommes ravis d’accueillir Causeway Capital en tant que partenaires de la pâtisserie Valérie, mettant ainsi fin à une période d’incertitude perturbatrice pour le secteur.

«L’affection et la fidélité de la marque envers nos clients et nos employés, ainsi que l’enthousiasme et le soutien de Causeway Capital pour l’entreprise, constituent pour nous les bases d’un avenir prometteur.»

La société mère de la société, Patisserie Holdings, est aux prises avec des problèmes de comptabilité depuis octobre.

Le mois dernier, la firme avait déclaré que l’ampleur de la fraude signifiait qu’elle était incapable de renouveler ses emprunts bancaires auprès de HSBC et de Barclays et qu’elle ne disposait pas de fonds suffisants pour poursuivre ses activités.

KPMG a déjà fermé 70 magasins, ce qui a entraîné 920 licenciements.

Le Belfast Telegraph a révélé plus tôt ce mois-ci que le groupe Comer, dirigé par les frères Brian et Luke Comer, avait acheté le Bow Street Mall de Lisburn et le Downe Retail Park de Downpatrick. L’actif au détail de Lisburn a été acheté pour environ 12 M £, soit environ 33% de moins que son prix de 18 M £.