Le Conseil fiscal de la Roumanie prévoit un déficit public de 7% du PIB en 2022

800px-Bucharest-city-center-Cropped-0

La Roumanie ne sera pas en mesure de clôturer le budget de l’État avec un déficit inférieur à 3% du PIB cette année et le maintien du calendrier de croissance des retraites “dans des conditions identiques” conduira à un déficit de 4% du PIB l’année prochaine, de 5,7% en 2021 et 7% en 2022, a déclaré Daniel Daianu, président du Conseil budgétaire, un organe indépendant chargé d’analyser les politiques fiscales de l’État.

Une telle évolution déterminerait la Commission européenne à déclencher la procédure de déficit excessif pour la Roumanie, tandis que les agences de notation dégraderaient la note souveraine du pays, selon Daianu, a rapporté le local Profit.ro. Il a ajouté que “ce scénario est modérément optimiste.”

Bien que le président du Conseil budgétaire estime que la Roumanie ne soit pas encore sur le point de s’effondrer, il a suggéré une correction du côté des dépenses, car il serait irréaliste de prévoir une augmentation des recettes de 3% du PIB. En l’absence de corrections, la Roumanie finira (en 2022) par dépenser tout son budget pour les retraites et les salaires dans le secteur public, a averti Daianu.

Laisser un commentaire

%d bloggers like this: