Cinquante-huit pour cent des espèces d’arbres qui n’existent nulle part ailleurs en Europe sont menacées de disparition, tandis que 15% sont en danger critique d’extinction, a déclaré un groupe international de protection de la nature.

16adb9a6e382d6f7f4a09d8b5b326ca0

L’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN), basée en Suisse, a déclaré que sur 454 espèces d’arbres originaires d’Europe, les deux cinquièmes (42%) pourraient disparaître du continent.

L’organisation a publié vendredi la Liste rouge européenne des arbres, qui constitue la première évaluation complète de la menace d’extinction pour tous les types d’arbres indigènes du continent.

Les marrons et les baies sont en tête de liste des espèces menacées.

Luc Bas, qui dirige le bureau européen de l’organisation, a déclaré que les “activités menées par l’homme” étaient à l’origine du déclin de la population et du risque d’extinction accru d’espèces importantes en Europe.

La principale menace pour les arbres européens est la croissance rapide des agglomérations urbaines, une exploitation forestière excessive et le changement climatique mondial, a révélé le rapport.

Selon les auteurs de l’étude, l’existence de nombreuses variétés européennes d’arbustes, de mousses et de lichens est également sérieusement menacée.

Craig Hilton-Taylor, qui dirige l’unité de la Liste rouge de l’UICN, a déclaré: “Les arbres sont essentiels à la vie sur Terre. Les arbres européens, dans toute leur diversité, constituent une source de nourriture et un abri pour d’innombrables espèces animales telles que les oiseaux et les écureuils. un rôle économique clé “, a déclaré dans le communiqué.

Bas a ajouté: “Nous devons atténuer l’impact de l’homme sur nos écosystèmes et accorder la priorité à la protection de ces espèces.”