Plusieurs solutions sont à l’étude pour l’acquisition d’actions dans le gestionnaire de réseau de transport et de stockage de gaz de Conexus Baltic Grid (Conexus) détenues par le groupe gazier russe Gazprom, a déclaré à LETA le ministre de l’économie, Ralfs Nemiro (KPV LV).

Conexus

“Tout ce que je peux vous dire, c’est que le problème est en cours de résolution. Je ne peux pas vous dire comment la transaction sera organisée, car cela pourrait influencer le processus. Toutes les variantes possibles sont envisagées. L’enjeu principal est le bénéfice économique et les perspectives d’avenir”, a déclaré le ministre. .

Nemiro a déclaré que, selon la législation de l’UE, le même actionnaire peut ne pas avoir de participation dans un opérateur de transport de gaz et un marchand de gaz.

À l’heure actuelle, Gazprom détient des participations dans le négoce de gaz naturel Conexus et Latvijas Gaze.

L’ancien ministre de l’Economie, Arvils Aseradens (New Unity), avait déclaré au printemps dernier que Gazprom ne pouvait pas parvenir à un accord avec l’État letton sur la vente des actions Conexus.

Conexus Baltic Grid, qui a repris les activités de stockage et de transport de gaz naturel de Latvijas Gaze, a été créée le 22 décembre 2016. Ses principaux actionnaires étaient la Russie Gazprom (34,1%), le Marguerite Fund (29,1%), l’Allemand Uniper Ruhrgas International GmbH ( 18,3%) et Itera Latvija (16%) ou la même chose que les actionnaires de Latvijas Gaze. Mais les actionnaires, à l’exception de l’investisseur financier Marguerite Fund, ont dû céder leurs actions dans Conexus Baltic Grid avant la fin de 2017 pour que les nouveaux actionnaires ne soient pas liés à Latvijas Gaze.