La compagnie aérienne Iberia a annoncé hier la reprise de ses vols de Madrid vers Casablanca, Marrakech et Tanger après la réouverture des frontières marocaines.

La filiale espagnole reprendra ses vols vers le Maroc en juillet et août 2021, levant la plupart des restrictions de voyage liées à la pandémie de Covid-19 le 15 juin. Entre sa base de Madrid-Barajas Adolfo Suarez et l’aéroport de Marrakech-Menara, elle proposera un vol quotidien en Airbus A320 de 180 sièges depuis sa filiale low-cost Iberia Express, avec un départ à 11h00 et une arrivée à 12h00. Vols retour jusqu’à 12h35, atterrissage à 15h30 Elle est en concurrence sur cette liaison avec Air Europa et Ryanair.

Casablanca-Mohammed V est desservie par la capitale espagnole avec cinq vols hebdomadaires opérés par CRJ1000 de 100 sièges d’Iberia Regional Air Nostrum. Les vols sont programmés à Madrid à 11h25, arrivée à 12h05, retour à 12h45 et atterrissage à 15h35. Air Europa et RAM sont également représentés sur cet axe.

Enfin, des CRJ1000 circuleront également entre Madrid et l’aéroport Tanger-Ibn Battuta les mardi, mercredi et samedi, avec un départ à 11h25, une arrivée à 11h55 et un retour à 12h25 pour un atterrissage à 14h45. La compagnie de l’alliance Oneworld est généralement en concurrence sur cette route avec Air Arabia Maroc, Royal Air Maroc et Ryanair.

Sur le site d’Iberia, vous pouvez actuellement trouver des billets aller-retour vers Marrakech à partir de 64 euros, vers Tanger à partir de 97 euros et vers Casablanca à partir de 142 euros. Tous les billets ont la possibilité d’effectuer gratuitement les modifications nécessaires en cas d’événements imprévus dus au Covid-19.

« Les conditions d’entrée au Maroc varient selon le pays d’origine, il est donc conseillé de les consulter au préalable. La compagnie aérienne a publié une carte interactive avec les actions prévues par chaque pays.

Avec l’avancée des campagnes de vaccination et le recul de la crise sanitaire, Iberia a déjà annoncé son retour dans la quasi-totalité de l’Amérique latine (18 destinations) ainsi que dans cinq villes des États-Unis. Fin mai, il y avait un programme d’été avec 114 destinations. A plus long terme, la filiale IAG (aux côtés de British Airways, Aer Lingus, Vueling et Level) souhaite renforcer son hub T4 à l’aéroport de Madrid et sa connectivité en Espagne tout en développant ses activités de fret.

Compilé par le personnel du Conseil du PECO