Plus d’un milliard de CZK de subventions publiques aux loyers ont été approuvées depuis le lancement du programme gouvernemental COVID
Plus d’un milliard de CZK de subventions publiques aux loyers ont été approuvées depuis le lancement du programme gouvernemental COVID

Plus d’un milliard de CZK de subventions publiques aux loyers ont été approuvées depuis le lancement du programme gouvernemental COVID, il y a trois mois. Au total, 17 290 demandes d’allégement de loyer, d’une valeur totale de 2,4 milliards de couronnes, ont été envoyées au ministère de l’Industrie et du Commerce, a rapporté lundi l’agence de presse tchèque. Le montant des fonds alloués au programme, qui devrait être soumis la semaine prochaine, était de 5 milliards CZK.

Plus d’un milliard de CZK de subventions publiques aux loyers ont été approuvées depuis le lancement du programme gouvernemental COVID, il y a trois mois. Au total, 17 290 demandes d’allégement de loyer, d’une valeur totale de 2,4 milliards de couronnes, ont été envoyées au ministère de l’Industrie et du Commerce, a rapporté lundi l’agence de presse tchèque. Le montant des fonds alloués au programme, qui devrait être soumis la semaine prochaine, était de 5 milliards CZK.

Le ministère a jusqu’à présent approuvé 8 459 demandes d’une valeur totale de 1,2 milliard de CZK, avec 413 millions de CZK de demandes encore en attente d’examen, a déclaré à l’agence de presse tchèque Štěpánka Filipová, porte-parole du ministère de l’Industrie et du Commerce.

Des demandes d’une valeur de 87,8 millions de couronnes supplémentaires ont été renvoyées aux candidats pour finalisation, et 5 574 demandes supplémentaires d’une valeur totale de 715,8 millions de couronnes sont actuellement en cours d’examen au ministère.

Le programme de location COVID (COVID nájemné) a été mis en place pour aider les entreprises contraintes de fermer ou de limiter leur activité en raison des mesures gouvernementales mises en place pour lutter contre l’épidémie de coronavirus.

L’idée est que l’État versera 50% des fonds nécessaires à ces entreprises pour payer le loyer pendant les mois d’arrêt d’avril, mai et juin. Les fonds sont mis à disposition à la condition que le propriétaire réduit le montant du loyer pour cette période de 30% et que le contrat de location ait été signé avant le 12 mars.

En conséquence, l’entreprise locataire ne paie qu’un cinquième du montant normal du loyer qu’elle aurait à payer pendant une période normale.

Lorsque le programme a été annoncé pour la première fois en juin, le ministre du Commerce et de l’Industrie, Karel Havlíček, a déclaré que jusqu’à 150 000 entreprises pourraient potentiellement bénéficier de ces fonds. À moins que les choses ne changent de manière significative la semaine prochaine, le nombre réel aura été nettement plus petit.

Les candidats potentiels ont encore le temps de s’inscrire sur le site Web du ministère et d’envoyer leur demande avant le 30 septembre.

Compilé par le personnel du Conseil du PECO