Depuis le 1er janvier, l’usine Toyota Peugeot Citroën Automobile Czech (TPCA), située à Kolín, en République tchèque, est détenue à 100 % par Toyota. Le site s’appelle désormais Toyota Motor Manufacturing Czech Republic. Il s’agit de la huitième usine Toyota dans l’Union européenne, a annoncé le groupe japonais.

C’est de ce centre de production que sortent depuis 2005 les Peugeot 107 puis 108, Citroën C1 et Toyota Aygo, qui partagent presque tout hormis leur design, et dont la seconde et actuelle génération a été lancée en 2014. Toyota se charge donc seul d’assembler les petites citadines françaises en plus de la sienne, mais les 108 et C1 arrivent en fin de carrière et il est possible qu’elles ne soient pas remplacées.

Dans le courant de cette année, Toyota commencera en outre à produire la Yaris à Kolin pour répondre à la demande croissante rencontrée par ce modèle, également assemblé en France.

Le constructeur a annoncé un investissement de plus de quatre milliards de couronnes (près de 152 millions d’euros) dans l’agrandissement et la modernisation de l’usine.

“Notre engagement pour l’usine de Kolin démontre la philosophie de Toyota qui est de produire les voitures là où nous les vendons, et notre présence industrielle à long terme en Europe”, a déclaré Johan van Zyl, président-directeur général de Toyota Europe.