Le nombre de reproduction du coronavirus chez les personnes au Royaume-Uni est passé à 0,8-1, a déclaré vendredi le ministère britannique de la Santé.

La semaine dernière, le taux R s’est établi à 0,8-0,9, lui-même contre 0,7-0,9 la semaine précédente.

«Nous commençons à voir les premières indications que ces valeurs pourraient augmenter», a déclaré le ministère de la Santé.

«Cela n’est pas encore pleinement reflété dans ces estimations car les données utilisées pour calculer le R et le taux de croissance reflètent la situation d’il y a quelques semaines. Il est également important de reconnaître qu’il s’agit d’estimations et qu’elles comportent un degré élevé d’incertitude. »