La Slovénie a enregistré un déficit budgétaire de 1,9 milliard d’euros (2,25 milliards de dollars) au premier semestre 2020, contre un excédent de 220 millions d’euros à la même période l’an dernier, a annoncé vendredi le ministère des Finances.

Le ministère a déclaré que les revenus budgétaires avaient chuté de 15,5%, principalement en raison de la baisse des revenus fiscaux au milieu de l’épidémie de coronavirus, tandis que les dépenses budgétaires étaient de 27,7% plus élevées, le gouvernement apportant une aide financière aux citoyens et aux entreprises touchés par l’épidémie.

«Dans les mois à venir, nous prévoyons un effet encore plus important sur la baisse des revenus et la hausse des dépenses budgétaires en raison du ralentissement de l’activité économique et des mesures importantes prises par le gouvernement pour résoudre la crise économique et sanitaire», a déclaré le ministère dans un rapport.

En avril, le gouvernement a déclaré qu’il s’attendait à un déficit de 8,1% du produit intérieur brut cette année contre un excédent de 0,5% en 2019.

Le gouvernement s’attend à ce que l’économie recule de 7,6% cette année, en raison d’une baisse des exportations, des investissements et des dépenses des ménages, contre une croissance de 2,4% en 2019.

La Slovénie, qui est devenue en mai le premier pays européen à déclarer la fin de son épidémie de coronavirus, a jusqu’à présent signalé 2156 cas de coronavirus et 119 décès.