Des cohues jamais vues dans les magasins Lidl pour le lancement de son nouveau “Thermomix”

Ce qui explique les impressionnantes cohues dans les magasins Lidl depuis ce matin. De nombreuses vidéos et photos ont ainsi été postées sur les réseaux sociaux.
Ce qui explique les impressionnantes cohues dans les magasins Lidl depuis ce matin. De nombreuses vidéos et photos ont ainsi été postées sur les réseaux sociaux.

Alors que Lidl lance ce lundi en France son nouveau robot cuiseur Monsieur Cuisine Connect, les magasins sont pris d’assaut par les clients.

“C’est la guerre”. Depuis l’ouverture des magasins Lidl ce matin, les vidéos affluent sur les réseaux montrant d’impressionnantes cohues. Des centaines de clients se sont en effet pressés ce lundi 3 juin dans les magasins de l’enseigne pour la sortie du Monsieur Cuisine Connect.

Concurrent du Thermomix, le nouveau robot cuiseur de Lidl ne sera présent dans les rayons que durant quelques semaines, comme la habituellement le distributeur allemand avec ce type de produits. A l’instar de son concurrent, ce robot ménager permet de se connecter à internet pour recevoir de nouvelles recettes. Mais il est commercialisé à un tarif bien moindre que le fameux Thermomix puisqu’il coûte seulement 359 euros contre 1299 euros pour son concurrent.

Ce qui explique les impressionnantes cohues dans les magasins Lidl depuis ce matin. De nombreuses vidéos et photos ont ainsi été postées sur les réseaux sociaux. Sur celle-ci on peut voir des dizaines de clients s’arrachant le robot ménager.

Sur d’autres comme celle-là des dizaines de clients font la queue devant la réserve alors que les vendeurs du magasin distribuent les robots avant même leur mise en rayon.

Devant cet autre magasin des dizaines de clients se sont massés devant les portes bien avant l’ouverture des portes pour être sûr de ne pas rater la bonne affaire.

Des clients qui craignent des pénuries tant le prix de l’appareil est attractif. Mais à en croire la direction de Lidl, il devrait y en avoir pour tout le monde. “Nous avons fait des gros stocks pour qu’il soit présent quinze semaines dans au moins 250 magasins”, assure Michel Biero, le directeur exécutif achats et marketing de Lidl en France qui ne communique pas sur le nombre précis d’appareils mis en vente mais qui compte en commercialiser “plusieurs dizaines de milliers”.

Car l’enseigne s’est déjà faite taper sur les doigts par le passé par la DGCCRF qui accusait l’enseigne de faire de la publicité mensongère en ne proposant pas assez de stock pour ces modèles précédents. “La première année nous en avions commandé qu’une poignée, pas plus d’une douzaine par magasin (NDLR. 17.000 pour la France), explique Michel Biero. Nous avons été dévalisés, à 10h00 du matin nous n’avions plus rien. Nous avons reçu des milliers d’appels de clients mécontents et la DGCCRF a reçu beaucoup de réclamations.”

Des plaintes infondées selon Lidl qui assure qu’elle fait en sorte d’en proposer pour tout le monde. “Certains pensaient qu’on avait orchestré la pénurie, explique Michel Biero. Mais c’est n’importe quoi, mon but c’est de vendre, si j’avais eu plus de stock j’aurais tout vendu.”

Laisser un commentaire

%d bloggers like this: