Tesla Sort Un Modèle Entièrement « Vegan »

Réalisant la promesse qu’avait faite le PDG de Tesla, Elon Musk, lors de la dernière réunion des actionnaires de l’entreprise, la berline compacte entièrement électrique est à présent garantie 100 % sans cuir, selon le compte Twitter de l’entreprise.

Tesla vegan

L’idée de proposer des Tesla entièrement « vegan » avait été soulevée par des militants des droits animaliers dès 2015. L’association People for the Ethical Treatment of Animals (PETA) était parvenue à faire promettre à Elon Musk que la Model 3 et la prochaine Model Y seraient garanties sans peau animale d’ici 2020. On ignore encore si les plus imposantes Model S, Model Y, ou le prochain Roadster leur emboîteront le pas.

Il y a deux ans, Tesla a fait de ce qu’elle appelle le rembourrage synthétique « premium » un standard dans ses véhicules Model 3, Model X et Model S ; mais le plus difficile, apparemment, était de trouver le bon matériau pour recouvrir le volant.

« Je crois que nous sommes proches d’avoir un volant non-chauffé qui n’est pas constitué de cuir », avait déclaré Elon Musk lors d’un meeting en juin. « Il existe certaines difficultés lorsque nous chauffons des matériaux qui ne sont pas du cuir, notamment vis-à-vis de la durée de vie de ces derniers ».

Bien que le concept d’un véhicule premium sans cuir semble aller à contre-courant, les acheteurs de voitures électriques en général, et particulièrement les propriétaires de Tesla, ont tendance à être plus intéressés par l’environnement que la moyenne. Ce geste est une flèche de plus dans le carquois proverbial du constructeur automobile pour attirer des clients idéalistes qui considéreraient qu’une camionnette volumineuse gourmande en essence serait l’œuvre de Satan lui-même.

PETA est, à juste titre, satisfaite de ce progrès. « En abandonnant le cuir, Tesla reste à la fois fidèle à son objectif de durabilité, et elle épargne aux vaches la cruauté inhérente à l’industrie du cuir », peut-on lire sur son site internet. « Élever des vaches pour leur cuir requiert d’énormes quantités de nourriture, d’espace, d’eau, et d’énergie fossile – sans compter que le bétail émet dans notre atmosphère de grandes quantités de méthane, l’un des gaz à effet de serre les plus puissants ».

Laisser un commentaire

%d bloggers like this: