La Russie renforcera ses flancs ouest, est et sud cette année en réponse à l’augmentation des exercices militaires occidentaux près de sa frontière, a annoncé mercredi le ministre russe de la Défense, Sergueï Shoigu.

Russian troops stand after a training exercise in the village of Nikinci

Moscou a renforcé ses capacités militaires depuis que ses relations avec les États-Unis et l’alliance militaire de l’OTAN se sont détériorées suite à l’annexion de la Crimée par la Russie.

S’exprimant lors d’une réunion du conseil d’administration du ministère de la Défense, Shoigu a déclaré que la volonté de la Russie de renforcer ses flancs venait en réaction au fait que les forces de l’OTAN “faisaient plus que doubler la portée et l’intensité de leurs exercices” près des frontières russes.

Shoigu a annoncé son intention de créer une nouvelle division et quatre nouveaux régiments dans l’ouest de la Russie en 2019, a rapporté la chaîne d’informations Zvezda du ministère. Les troupes nouvellement déployées là-bas recevront des armes et du matériel spécial dans le cadre du programme d’armement de l’Etat russe, a-t-il ajouté.

Le sud sera renforcé avec une nouvelle division pour la défense antimissile côtière, deux régiments et une brigade antimissile, a annoncé le ministre de la Défense.

Une autre brigade de missiles et une division mixte de l’aviation seront formées dans le district militaire de l’est de la Russie, a déclaré Shoigu.