La Russie a enregistré une hausse de 10% du nombre d’arrivées de touristes internationaux l’année dernière, dominée par des visiteurs venus de Chine, d’Allemagne et de Corée du Sud, ont déclaré les autorités, citant des médias.

moscow-attractions-red-square2-xlarge

La Russie a introduit les voyages sans visa pour les groupes de touristes chinois et embauché du personnel parlant chinois dans les aéroports et les gares afin d’accueillir un nombre croissant de touristes en provenance du pays, qui compte 1,4 milliard de personnes. Les officiels affirment qu’ils s’attendent à un afflux de 15% de touristes en plus en 2019 après que la Russie ait accueilli la Coupe du monde de la FIFA l’été dernier.

La Russie a accueilli 4,2 millions de touristes dans son ensemble en 2018, a rapporté lundi le site Internet de Vesti, citant le service frontalier du Federal Security Service (FSB).

Les chiffres indiquaient une augmentation de 10% par rapport aux 3,8 millions de touristes entrants en 2017, selon le décompte du FSB.

La Chine a enregistré le plus grand nombre de visiteurs – 1,26 million – soit une augmentation de 14,5% par rapport à 2017, selon le service de presse du FSB.

L’Allemagne et la Corée du Sud ont également augmenté leur nombre de 10,5% et 45% chacune, contribuant aux deuxième et troisième visiteurs en nombre, avec respectivement 451 400 et 342 300 touristes.

La Russie a également accueilli 227 000 visiteurs américains l’année dernière, en hausse de 1,5%, et 164 000 Israéliens, soit une augmentation de 10,8%.