1. Les expressions de base

– « Dzień dobry ! » : Bonjour !
– « Dobry wieczór! » : Bonsoir !
– « Cześć! » : Salut !
– « Do widzenia! » : Au revoir !
– « Jesteś w porządku? » : Comment vas-tu ?
– « Tak / Nie » : Oui / Non
– « Przepraszam » / « Przepraszam!« : S’il vous plait / Pardon !
– « Dziekuję » : Merci
– « Zrozumialem » / « Nie rozumiem » : J’ai compris / Je ne comprends pas
– « Nie Wiem » : Je ne sais pas
– « Przepraszam… » : Excusez-moi?
– « Bardzo mi przykro » : Je suis désolé(e)
– « Mam… » / « Nie mam … » : J’ai… / Je n’ai pas…
– « Nazywam się… » : Je m’appelle…
– « Pochodzę… » : Je viens de…
– « Czy ktoś tu mówi …? » : Quelqu’un parle-t-il … ici ?
– « Jestem francuzem – [yèsse-tème franne-tsou-zème] » / « Jestem francuzką – [yèsse-tème franne-tsou-scon] » : Je suis français / Je suis française
– « Gdzie jest …? » : Où est …?
– « W prawo – [v’pra-vo] » / « W lewo – [v’lè-vo] » : À droite / À gauche
– « Autobus – [aw-to-bousse] » / « Samolot – [sa-mo-lotte]« / « Pociąg – [po-tchonque] » : Autobus / Avion / Train

  1. No to strzemiennego !

On connaît l’expression française « être saoul comme un polonais ». Et bien en Pologne, on dit comme en France « Ok, un pour la route ! ». Au bar, avant de partir de chez un ami, on se fait proposer un dernier verre.

Exemple : « Allez tu vas bien boire un dernier petit verre ! » se dira « No to strzemiennego! »

  1. Patrzeć na coś przez różowe okulary

Cette expression polonaise signifie le fait de « voir la vie en rose », « voir les choses du bon côté », ou encore « chercher le positif ». Cela fait beaucoup de mots pour une locution simple, mais on pourrait l’employer comme suit : « Vois le bon côté des choses, tu n’as pas tout perdu ! »

  1. Miec muchy w nosie

Quand on est d’humeur irritable et qu’un rien nous agace, les Français disent « se lever du mauvais pied », ou « se lever du pied gauche ». Les Polonais, eux, disent « avoir des mouches dans le nez ».

Exemple : « Qu’est-ce qu’il t’arrive, tu as des mouches dans le nez ou quoi ? » voudra dire « Tu es de mauvaise humeur ou quoi ? »

  1. Czuc do kogos miete

Czuc do kogos miete signifie « Ressentir de la menthe pour quelqu’un ». Qu’est-ce que c’est que cette expression ? Et bien vous avez peut-être déjà deviné, cela veut dire « avoir le béguin », de l’attirance. Mais cette locution s’emploie aussi pour une relation amicale et évoque des atomes crochus.

Exemple : « Je l’aime bien Maria, j’ai de la menthe pour elle ».

  1. Wypchac sie sianem

Comment envoyer paître poliment en polonais ? Face à une situation délicate ou une conversation qui nous met dans l’embarras, on peut parfois se mettre en colère. Alors nous, on dit « Va te faire voir » (pour rester poli). Les Polonais, eux, disent Wypchac sie sianem« , qui signifie « Fourre-toi avec du foin ». Mignon, non ?

  1. Juz po ptakach

Juz po ptakach est employé en Pologne pour dire « arriver en retard », et signifie « arriver après les oiseaux ». En France, on dit souvent « arriver après la bataille », « arriver après la fumée des cierges ». Les Polonais ont un équivalent poétique à cette expression : arriver après les oiseaux.

Exemple : « Le train était déjà parti lorsque je suis arrivé » ou « La conférence était terminée depuis dix minutes à mon arrivée » se dira « juz po ptakach! »

  1. Rzucac grochem o sciane

Comment déplorer que ses propos soient ignorés par son auditoire ? L’équivalent de « tomber dans l’oreille d’un sourd » se dit rzucac grochem o sciane en polonais, et signifie « Jeter des petits pois contre un mur ». Et oui, lancer des petits pois contre un mur, cela ne fait pas de bruit du tout !

  1. Być nie w sosie

Se sentir malade. Ne pas être dans son assiette. Tu ne te sens pas bien ce matin ? Byé nie w sosie ! Il n’y a pas vraiment de transcription littérale à cette expression polonaise.

  1. Biały kruk

Cette expression polonaise sert à évoquer quelque chose de rare, introuvable. Notre équivalent français serait peut-être « C’est comme trouver une aiguille dans une botte de foin« . Comme trouver un panda géant au Tibet, ou un koala en Australie.

Exemple : « J’ai aperçu un tigre du Bengale en Inde ! » se dira « Bialy kruk! »

  1. Raz na ruski rok

Voici un autre exemple d’expression polonaise évoquant la rareté, mais dans le sens de la fréquence : raz na ruski rok. On la prononce lorsque quelque chose se fait très rarement, comme notre phrase « tous les trente-six du mois » en français.

  1. Być świętszym od papieża

Un petit bonus pour la route ? Un peu plus politique, celui-ci : byé świętszym od papieża signifie « être plus royaliste que le roi ». Cette expression de Chateaubriand, signifiant le fait de faire du zèle pour défendre les intérêts d’une personne avec d’autant plus d’ardeur qu’elle-même ne le ferait, se retrouve en Pologne. En voyage, la phrase byé świętszym od papieża se prononcera plus sur le ton de l’humour, entre amis !

Compilé par le personnel du Conseil du PECO