Les commandes de machines de base du Japon ont augmenté de manière inattendue en août par rapport au mois précédent, enregistrant un deuxième mois consécutif de gains et soulignant la résilience des dépenses en capital alors même que l’économie reste sous la pression de la pandémie de coronavirus.

La modeste augmentation des commandes de base a été un signe bienvenu de vigueur pour l’économie, mais les perspectives de dépenses en capital sont restées incertaines, les entreprises ayant subi un coup dur sur les bénéfices des entreprises.

Les commandes de machines de base, une série de données très volatile considérée comme un indicateur des dépenses en capital au cours des six à neuf prochains mois, ont augmenté de 0,2% en août après une hausse de 6,3% en juillet.

La hausse était supérieure à une contraction de 1,0% observée par les économistes dans un sondage Reuters.

Mais les commandes des fabricants ont perdu 0,6%, tandis que celles des non-fabricants ont perdu 6,9%, selon les données du Cabinet Office lundi.

Le gouvernement a relevé son évaluation des commandes de machines pour dire qu’elles avaient cessé de chuter.

Les commandes à l’étranger, qui ne sont pas incluses dans les commandes de base, ont connu leur plus forte hausse depuis avril 2014, bondissant de 49,6% par rapport au mois précédent après avoir affiché un gain de 13,8% en juillet.

La troisième économie mondiale se remet progressivement du choc de la pandémie de coronavirus, le gouvernement ayant déclaré mercredi dernier que l’activité économique avait probablement cessé de se contracter en août.

Cela a offert un certain soulagement au nouveau Premier ministre Yoshihide Suga, qui s’est engagé à relancer l’économie malmenée du Japon.

Le gouvernement a déjà déployé un total de 2,2 billions de dollars de plans de relance budgétaire pour surmonter le coup de la pandémie, s’ajoutant à un programme amélioré de la Banque du Japon.

La banque centrale tiendra deux autres examens de sa politique cette année, le premier étant prévu du 28 au 29 octobre et l’autre à la mi-décembre.

Par rapport à l’année précédente, les commandes de machines de base, qui excluent celles des navires et de l’électricité, ont perdu 15,2% en août, en ligne avec une baisse prévue de 15,6%.

Les commandes de machines japonaises en août augmentent pour le deuxième mois consécutif

Les commandes de machines de base du Japon ont augmenté de manière inattendue en août par rapport au mois précédent, enregistrant un deuxième mois consécutif de gains et soulignant la résilience des dépenses en capital alors même que l’économie reste sous la pression de la pandémie de coronavirus.

La modeste augmentation des commandes de base a été un signe bienvenu de vigueur pour l’économie, mais les perspectives de dépenses en capital sont restées incertaines, les entreprises ayant subi un coup dur sur les bénéfices des entreprises.

Les commandes de machines de base, une série de données très volatile considérée comme un indicateur des dépenses en capital au cours des six à neuf prochains mois, ont augmenté de 0,2% en août après une hausse de 6,3% en juillet.

La hausse était supérieure à une contraction de 1,0% observée par les économistes dans un sondage Reuters.

Mais les commandes des fabricants ont perdu 0,6%, tandis que celles des non-fabricants ont perdu 6,9%, selon les données du Cabinet Office lundi.

Le gouvernement a relevé son évaluation des commandes de machines pour dire qu’elles avaient cessé de chuter.

Les commandes à l’étranger, qui ne sont pas incluses dans les commandes de base, ont connu leur plus forte hausse depuis avril 2014, bondissant de 49,6% par rapport au mois précédent après avoir affiché un gain de 13,8% en juillet.

La troisième économie mondiale se remet progressivement du choc de la pandémie de coronavirus, le gouvernement ayant déclaré mercredi dernier que l’activité économique avait probablement cessé de se contracter en août.

Cela a offert un certain soulagement au nouveau Premier ministre Yoshihide Suga, qui s’est engagé à relancer l’économie malmenée du Japon.

Le gouvernement a déjà déployé un total de 2,2 billions de dollars de plans de relance budgétaire pour surmonter le coup de la pandémie, s’ajoutant à un programme amélioré de la Banque du Japon.

La banque centrale tiendra deux autres examens de sa politique cette année, le premier étant prévu du 28 au 29 octobre et l’autre à la mi-décembre.

Par rapport à l’année précédente, les commandes de machines de base, qui excluent celles des navires et de l’électricité, ont perdu 15,2% en août, en ligne avec une baisse prévue de 15,6%.