Une gamme populaire de figurines jouets en République tchèque a commencé à porter des masques faciaux avec le reste du pays pour collecter des fonds pour acheter du matériel pour le personnel médical combattant le nouveau coronavirus.

Le fabricant de jouets Efko a commencé à équiper ses petites figurines en plastique Igracek – qui sont similaires à Lego ou Playmobil – de masques en mars.

Elle fait don d’une partie de ses ventes des jouets marqués «aide à Igracek» pour acheter des équipements de protection pour les médecins et les infirmières dans la région centrale de Vysocina où la société est basée.

“Nous pensions que si tout le monde devait porter un masque, Igracek devrait le faire aussi”, a déclaré Miroslav Kotik, PDG d’Efko, ajoutant que 15 couronnes tchèques (0,60 $) du prix de vente des figurines seraient reversées à l’effort.

La société a annoncé sur Facebook le 9 avril que les ventes des figurines en édition spéciale avaient généré plus de 215 000 couronnes (8 750 $) en financement d’équipement de protection.

Mardi, la République tchèque a enregistré 6 059 cas de nouveau coronavirus et 143 décès. La région de Vysocina, essentiellement rurale, a enregistré 163 cas, le deuxième plus bas de toutes les régions du pays, selon le ministère tchèque de la Santé.

La République tchèque a rendu obligatoire pour ses plus de 10 millions d’habitants de se couvrir le nez et la bouche pour réduire la propagation de la maladie à la mi-mars, mais a signalé qu’elle pourrait commencer à assouplir les restrictions strictes qui ont durement touché l’économie.