Photo par Pixabay on Pexels.com

La cellule de crise a ajouté des mesures plus strictes, notamment une quarantaine pour les personnes venant des zones touchées. Jusqu’à présent, sept cas ont été confirmés en Slovaquie.

Mesures valables depuis le 6 mars:

Tous les vols des aéroports internationaux slovaques vers l’Italie sont interdits à compter du lundi 9 mars.
Les voyages scolaires et les excursions à l’étranger sont interdits.
Les voyageurs dans les aéroports devraient être prêts à faire mesurer leur température.
Les visites des patients dans tous les hôpitaux de la Slovaquie sont interdites.
Les visites dans les structures d’accueil sont également interdites (maisons de retraite, maisons d’enfants, mais aussi prisons).
Le Centre national d’information sur la santé recommande aux Slovaques d’utiliser le service ePrescription et de limiter les visites chez le médecin. Grâce à l’e-Prescription, les gens peuvent simplement appeler leur médecin au téléphone, demander l’ordonnance et la récupérer dans n’importe quelle pharmacie.

Mesures annoncées le 9 mars:

Les événements sportifs, culturels et publics, y compris les services religieux, ont été interdits pour l'ensemble du territoire slovaque depuis le 10 mars.
Les citoyens rentrant d'Italie, de Chine, de Corée du Sud et d'Iran doivent rester en quarantaine à domicile pendant 14 jours après leur retour. Des amendes pouvant aller jusqu'à 1 650 € s'appliquent.
Tous ceux qui présentent des symptômes cliniques devraient envisager une mise en quarantaine volontaire.
Des contrôles préventifs seront introduits à tous les postes frontières en Slovaquie à partir du 9 mars.
De nombreuses écoles et jardins d'enfants du pays ont fermé. Cela comprend toutes les écoles relevant de la région de Bratislava.
La Conférence des évêques de Slovaquie a annulé tous les services religieux dans les églises catholiques pendant deux semaines à compter du 10 mars.