L'Autriche aurait été le premier pays de l'UE à appliquer une interdiction de l'herbicide après que les députés eurent approuvé l'interdiction en juillet.
L’Autriche aurait été le premier pays de l’UE à appliquer une interdiction de l’herbicide après que les députés eurent approuvé l’interdiction en juillet.

Le gouvernement autrichien a déclaré lundi qu’il ne mettrait pas en œuvre une interdiction de l’herbicide controversé glyphosate, bien que les députés aient voté pour qu’une interdiction entre en vigueur le 1er janvier.

Dans une lettre adressée à la présidente du Parlement, la chancelière Brigitte Birlein a déclaré que la Commission européenne n’avait pas reçu la notification nécessaire concernant la mesure et qu’elle ne pouvait donc pas entrer en vigueur.

“Je tiens à souligner qu’il s’agit uniquement d’une décision juridique formelle et non pas d’évaluer le contenu de la proposition”, a déclaré Bierlein.

L’Autriche aurait été le premier pays de l’UE à appliquer une interdiction de l’herbicide après que les députés eurent approuvé l’interdiction en juillet.

Le glyphosate est classé comme “probablement cancérigène” par l’Organisation mondiale de la santé (OMS), mais l’UE a renouvelé en décembre 2017 la licence du désherbant à travers l’Europe pour cinq ans.

Le vote de juillet au Parlement a pris le gouvernement par surprise car il n’avait pas proposé la loi.

Il a été adopté grâce à une alliance temporaire de tous les partis au Parlement, à l’exception du Parti populaire de centre droit (OeVP).