Il a noté qu'en vertu des nouvelles règles récemment publiées par le pape François, les diocèses ont un an pour concevoir des systèmes de signalement des abus.
Il a noté qu’en vertu des nouvelles règles récemment publiées par le pape François, les diocèses ont un an pour concevoir des systèmes de signalement des abus.

La Conférence des évêques catholiques hongrois (MKPK) a annoncé jeudi la mise en place d’un système de signalement des abus sexuels dans l’Église catholique.

Lors d’une conférence de presse après la session d’été ordinaire du MKPK, le secrétaire du MKPK, Tamás Tóth, a déclaré que le système serait mis en place à l’automne.

Il a noté qu’en vertu des nouvelles règles récemment publiées par le pape François, les diocèses ont un an pour concevoir des systèmes de signalement des abus.

Bien que le système hongrois soit conçu pour fonctionner au niveau national, il attribuera une responsabilité importante aux différents diocèses et évêques diocésains, a déclaré Tóth, soulignant que le «Motu Proprio» publié par le pape stipulait clairement qui devait être chargé de l’enquête. rapports d’abus sexuels.