Le géant japonais du divertissement, Sony, a annoncé mardi une baisse de son bénéfice net au premier trimestre en raison de facteurs exceptionnels, son bénéfice d’exploitation ayant augmenté grâce à la forte demande pour ses capteurs d’image.

ce61d061ba4d827877f90afdd4377b78


Tout en annonçant des chiffres trimestriels, le fabricant de PlayStation a revu à la baisse ses prévisions de chiffre d’affaires pour l’année, les analystes ayant déclaré que la reprise de l’entreprise se stabilisait.

Le bénéfice net de Sony a chuté de 32,8% à 152,1 milliards de yens (1,4 milliard de dollars) pour le trimestre d’avril à juin, avec des ventes de 1,93 billion de yen, en baisse de 1,4%.

La chute du bénéfice net reflète en partie les résultats exceptionnels du premier trimestre de la société l’an dernier, alimentés en partie par la vente d’une part de sa participation dans Spotify.

Mais son bénéfice d’exploitation a augmenté de 18,4% pour atteindre un record de 230,9 milliards de yens.

Sony a passé des années à lutter pour se remettre de graves problèmes financiers, processus qui impliquait une restructuration agressive, la perte de milliers d’emplois et la vente d’unités commerciales et d’actifs.

“Sony a réalisé une reprise en forme de V et sa croissance se stabilise maintenant”, a déclaré Hideki Yasuda, analyste à l’Ace Research Institute de Tokyo.

Sony a constaté un ralentissement de ses activités de jeux et de réseau, notamment grâce à un service en ligne permettant aux utilisateurs de profiter de titres de musique et de vidéos via leurs comptes PlayStation.

Le bénéfice d’exploitation dans ce secteur a chuté de plus de 11%.

Sony a déclaré s’attendre à ce que les revenus de ce secteur clé fléchissent en raison de la baisse continue des ventes de matériel de jeu, du coût de développement d’une console de nouvelle génération et des taux de change défavorables.

“La PS4, qui a longtemps été le fer de lance de la relance de Sony, a maintenant atteint un sommet”, a déclaré Yasuda à l’AFP.

“Les investisseurs se concentrent sur le fait que Sony peut facilement passer de PS4 à PS5”, a-t-il ajouté.

Sony a révisé à la baisse ses prévisions de ventes pour l’exercice allant jusqu’en mars 2020 à 8,6 billions de yens par rapport à une estimation antérieure de 8,8 milliards de yens.

La révision à la baisse est due à la baisse des ventes de jeux et de produits électroniques, bien que son activité de téléphonie mobile soit revenue au noir pour le trimestre, a déclaré Sony.

La société a laissé son bénéfice net pour l’année entière inchangé à 500 milliards de yens, en baisse de 45% par rapport à l’exercice précédent.

Le bénéfice d’exploitation annuel prévu est également resté inchangé.

Le directeur financier de Sony, Hiroki Totoki, a déclaré que le différend commercial entre les États-Unis et la Chine constituerait un risque potentiel pour la société.

“Tout en accordant une attention particulière aux risques géopolitiques tels que des problèmes commerciaux, nous suivrons de près l’évolution de la situation et envisagerons des mesures préventives afin de ne pas nous laisser distancer”, a déclaré Totoki.

La société a déclaré avoir assisté à un ralentissement de son secteur de l’électronique et des solutions en raison d’une baisse des ventes de téléviseurs, de smartphones et d’appareils photo numériques.

Toutefois, les ventes de capteurs d’image sont restées soutenues, le bénéfice d’exploitation du secteur ayant progressé de 70%, grâce à la demande soutenue de smartphones de haute spécification.

“Le capteur d’image est une activité importante, qui constitue l’un des piliers de la stratégie de croissance du groupe Sony”, a déclaré M. Totoki, ajoutant qu’il intensifierait ses efforts pour développer des capteurs d’image de nouvelle génération.

Le hedge fund américain Third Point, qui détient des participations dans le conglomérat japonais, aurait demandé une scission du secteur des capteurs d’image de Sony.

Son secteur du divertissement devrait rester prometteur puisque “Spider-Man: Far From Home” et “Men in Black: International”, tous deux publiés fin juin, ont conquis le box-office.

Et “Il était une fois à Hollywood”, mettant en vedette Leonardo DiCaprio et Brad Pitt, sera projeté à la fin du mois d’août.

Sony a publié les résultats trimestriels après la cloche de clôture. Ses actions, qui ont bondi de plus de 3,7% le mois dernier, ont mis fin à la séance en baisse de 0,08% à 5 859 yens.