Les langues prédominantes aux EAU sont l’arabe et l’anglais. Vous pouvez vous débrouiller en ne parlant que l’anglais, mais il existe de nombreux termes arabes que vous pouvez rencontrer dans une conversation quotidienne. Voici les principales phrases à connaître lors de vos vacances à Dubaï.

Dubai
Comment dire bonjour et au revoir
La salutation officielle en arabe est as-salam alaykum, à laquelle la réponse est toujours wa’alaykum as-salam. Cela se traduit par «La paix soit sur vous». Mais si vous préférez dire nonchalamment, optez plutôt pour le salam ou le halla, qui est un argot comme bonjour.

Lorsque vous arriverez à Dubaï, vous aurez également de bonnes chances d’être accueilli par l’agréable marhaba ou par ahlan.

La phrase suivante souvent parlée est «comment allez-vous?» Ou kayf halak (à un homme) et kayfa halik (à une femme). La réponse standard est Ana bekhair, shukran, ce qui signifie «je vais bien, merci».

En règle générale, on dit au revoir comme ma’a as-salamah, ce qui se traduit en gros par «aller avec la paix».

Dubai 02

Termes de conversation quotidiens
Si vous êtes dans un souk et que vous voulez acheter quelque chose, essayez de dire «combien ça coûte» en arabe: kam yukalif?

Il faut également savoir «oui» et «non», qui sont respectivement na’am et la.

«S’il vous plaît» est dit min fadlak quand vous parlez à un homme et min fadlik quand vous vous adressez à une femme.

Si vous tombez sur quelqu’un, “excusez-moi” est dit comme alma’derah et “désolé” est dit aesef.

“Merci” est Shukran.

Jargon populaire
Les phrases arabes se sont croisées dans d’autres langues aux Émirats. Les expressions courantes que vous pouvez entendre parmi les résidents non-arabes à Dubaï sont notamment:

Habibi pour un garçon ou habibti pour une fille, ce qui signifie “bien-aimé”, mais peut être utilisé comme un “mec” ou “poussin” amical pour ceux que vous connaissez bien. C’est un terme attachant qui est utilisé entre amis proches et partenaires.

Maafi mushki: expression courante qui signifie «pas de problème» ou «ne vous inquiétez pas».

Inshallah est un dicton si populaire qu’un reportage de canular indiquant que Facebook ajoute un bouton inshallah au Moyen-Orient est devenu viral. Inshallah ou Insha’allah signifie «si Dieu le veut». Par exemple, si vous demandez à quelqu’un de vous rencontrer à 18 heures, ils pourraient répondre «Bien sûr, on se voit alors, Inshallah», ce qui signifie que vous venez de planifier environ 18 heures tant que rien d’autre ne se passe. Traditionnellement, ce mot est censé signifier que quelqu’un fera de son mieux, mais il est également utilisé comme excuse.

Burj Al Arab, Dubai, UAE

Haram traduit approximativement un péché ou quelque chose d’interdit et va à l’encontre de la loi islamique. Ce terme est utilisé familièrement pour désigner l’étiquette de non-respect, et il peut également être utilisé comme un avertissement. Si quelqu’un vous le dit, il est préférable d’arrêter ce que vous faites, car cela peut être offensant, voire même interdit.

Khallas signifie fini, fini ou suffisant. Si vous êtes au restaurant et qu’un serveur vous demande si vous souhaitez un dessert après le repas, vous pouvez dire khallas, ce qui signifie que vous avez fini de manger.

Yallah est une expression qui signifie «bouge rapidement» ou «allons-y». Vous entendrez peut-être un parent dire cela à ses enfants alors que vous êtes à Dubaï.

Shu Hadha? signifie littéralement «qu’est-ce que c’est?». Il peut être utilisé soit comme une enquête innocente, soit comme une expression qui ressemble à peu près à «Que faites-vous sur Terre?!

Phrases à connaître au cas où
Si vous vous trouvez dans une situation délicate et que vous avez besoin de communiquer en arabe, ces expressions peuvent vous aider.

Si vous êtes perdu et avez besoin d’exprimer cela, dites ada’tu tareeqi.

Pour demander «pouvez-vous m’aider?», Dites Hal beemkanik musaea’adati, ou tout simplement, musaeada, «aide».

Si quelqu’un essaie de communiquer avec vous en arabe, vous pouvez lui dire que vous ne comprenez pas en disant la afham.