Les entreprises Internet russes représentent environ 4% du PIB russe, selon les estimations du premier chef d’état-major adjoint du bureau présidentiel Sergey Kiriyenko.

Cyber Attacks

“En Russie, la part des entreprises Internet représente déjà environ 4% du PIB. Cette part augmentera rapidement, car la zone d’économie Internet croît plusieurs fois plus vite que toute autre sphère”, a-t-il déclaré lundi.

Parlant de la réglementation du secteur Internet, Kiriyenko a souligné que toutes les grandes entreprises étrangères entrant sur le marché russe devaient s’engager à ne pas briser la concurrence, tandis que le gouvernement devait “soutenir nos entreprises et les protéger”.

Tel que rapporté par IntelliNews, le grand chinois e-commerce AliExpress ouvrira sa plate-forme mondiale aux vendeurs russes. L’avantage potentiel des ventes en ligne russes à l’étranger est énorme, car les exportations de marchandises en ligne de la Russie pourraient atteindre 10 milliards de dollars d’ici 3 à 7 ans.

Le commerce électronique réduit également déjà la part des ventes au détail et représente déjà 4,8% du chiffre d’affaires total en 2018, soit 1,5 billion de roubles. Ce nombre croît environ dix fois plus rapidement que l’ensemble de l’économie et doublera d’ici 2024 pour atteindre environ 8,5%, soit 2,78 milliards de roubles, selon une étude de l’Institut Gaidar publiée en mars.

L’étude Gaidar note une hausse du taux de pénétration de l’Internet en Russie à environ 70%, mais ajoute qu’au cours des trois dernières années, la part de ceux qui travaillent dans le commerce électronique a plafonné entre 35 et 43% de la population, soit entre 41 et 51 millions de personnes.