Les fabricants d’armes russes ont perdu 760 millions de dollars à cause des sanctions américaines, selon un officiel

La Russie a perdu environ 50 milliards de roubles (760 millions de dollars) en ventes potentielles d’armes à feu et de munitions depuis que les sanctions internationales ont bouclé le marché américain en 2014, a annoncé la société d’État Rostec.

ammo27980211280

On estime à 4,5 millions le nombre de propriétaires d’armes à feu détenant 7,3 millions d’armes légères enregistrées en Russie, par rapport aux quelque 400 millions d’armes à feu détenues par des civils aux États-Unis.

“Les producteurs nationaux perdent environ 10 milliards de roubles de recettes par an à cause des sanctions”, a déclaré vendredi à l’AFP le responsable de la division armes et munitions conventionnelles de Rostec.

“Ce n’est pas difficile de calculer le montant des cinq années de sanctions”, a-t-il ajouté.

Environ 80% des armes de petit calibre et des munitions fabriquées en Russie ont été exportées vers les États-Unis et l’Europe avant l’imposition des sanctions, a estimé le point de vente, citant un fabricant d’armes non identifié.

Depuis lors, les États-Unis ont commencé à acheter des munitions pour la fabrication d’armes russes et soviétiques à la Chine et à la Bulgarie, a déclaré Abramov.

Rostec élabore actuellement des mesures pour relancer le secteur russe de la fabrication de munitions d’ici à mars, a rapporté RBC.

Le premier fabricant d’armes à feu de Russie, Kalachnikov, a rédigé des modifications législatives à la mi-2018 afin d’assouplir les lois nationales sur les armes à feu et d’améliorer les ventes.

Laisser un commentaire

%d bloggers like this: