La Russie se débarrasse de ses obligations américaines

La Russie a ajouté 106 tonnes d’or à son stock de près de 2.000 tonnes au cours des six premiers mois de 2018, tout en se débarrassant de la majeure partie de ses obligations américaines. D’après la Banque centrale russe, ces réserves en lingots sont stockées à l’intérieur du pays.

putin_russie_or_gold.jpg

Les réserves d’or de la Russie s’élevaient à 1.944 tonnes en juin 2018, alors qu’elles n’étaient que de moins de 500 tonnes il y a une dizaine d’années. D’après les informations publiées par le ministère américain des Finances, la Banque de Russie a vendu 47,5 milliards de dollars d’obligations américaines, et au 1er mai la Banque centrale n’en détenait plus que 48,7 de milliards de dollars.

Or, la Russie n’a été confrontée à aucun problème particulier pour rapatrier l’or en question, ses réserves étant détenues à l’intérieur du pays, relatent les médias russes.

Près des deux tiers des stocks russes de métaux précieux sont conservés dans le dépôt de la Banque centrale à Moscou, dans un entrepôt d’au moins 17.000 mètres carrés.

Laisser un commentaire

%d bloggers like this: