PRO D2 – Annoncé aujourd’hui par nos confrères du “Journal du Centre” le club de Nevers se met à son tour au chômage total, lié à la pandémie du coronavirus cet effet boule de neige se poursuit avec un nouveau club professionnel qui se met à l’arrêt en cette période de crise. À noter que Nevers dispose du plus gros budget de Pro D2.