Nadia Diuk était une femme extraordinaire qui laisse de beaux souvenirs à ses proches et un héritage de travail admirable au cours duquel elle a fait preuve d’un dévouement sans faille pour l’Ukraine.

Nadia Diuk

 

 

 

Diuk est décédée le 23 janvier à l’âge de 64 ans à son domicile à Washington, DC, entourée de sa famille et d’amis, après une lutte de plusieurs années contre le cancer. Hanya Dezyk, sa sœur, a annoncé sur sa page Facebook: «C’est avec une grande tristesse que j’annonce le décès de ma sœur Nadia Diuk.»

C’est avec une profonde tristesse que le conseil d’administration et le personnel du National Endowment for Democracy (NED) ont appris le décès de notre collègue et amie de longue date, Nadia Diuk. Nadia, qui a servi le fonds de dotation pendant 32 ans, tout récemment en tant que conseillère principale et précédemment en tant que vice-présidente des programmes, est décédée chez elle le 23 janvier 2019 après une longue maladie.

Le président du Fonds national pour la démocratie, Carl Gershman, a parlé au nom de tous ceux qui connaissaient et travaillaient avec Nadia: «Nadia nous a bénis avec son travail, son dévouement, son brio et son amitié. Nous l’aimions profondément et elle nous manquera à tous. Que son âme repose en paix.”

Fille de réfugiés ukrainiens qui ont fui en Grande-Bretagne pendant la Seconde Guerre mondiale, Nadia a consacré sa vie et son travail à la promotion de la liberté et de la démocratie, non seulement en Ukraine, mais dans toute la région qui avait été dominée et libérée par la suite. Union soviétique.

Nadia est arrivée au NED en tant qu’administratrice de programme en 1987, trois ans après la création du fonds de dotation. Elle a ensuite dirigé les octrois de subventions du NED en Europe et en Eurasie, apportant un soutien crucial à d’innombrables groupes de la société civile en Europe orientale et en Union soviétique. Plus tard dans sa carrière, elle a ajouté des programmes d’Amérique latine, des Caraïbes et d’Afrique à son portefeuille de NED.

Le 22 janvier 2019, un jour avant son décès, Nadia a reçu de la Présidente de l’Ukraine l’Ordre de la princesse Olga (troisième degré), l’une des plus hautes distinctions d’Etat ukrainien, en reconnaissance de ses efforts pour la promotion de la démocratie et le soutien de sa souveraineté.

Marc Plattner, corédacteur du Journal of Democracy de NED et premier directeur des programmes, et qui a travaillé étroitement avec Nadia tout au long de son mandat à NED, a déclaré que «Nadia était profondément attachée à son patrimoine ukrainien, mais elle n’en était pas moins attachée à la liberté. et la démocratie, non seulement pour le peuple ukrainien, mais pour tous les peuples. Elle manquera énormément à tous ceux qui ont été témoins de son travail acharné en faveur de la démocratie dans l’ancien bloc soviétique et dans le monde. »

Historienne de formation, Nadia s’est inspirée de ses connaissances approfondies et de ses recherches sur les divers peuples de l’Union soviétique et des «Nations captives». Elle a co-écrit deux ouvrages, The Hidden Nations (1990) et New Nations Rising (1992). ), détaillant les luttes de ces populations pour la liberté et l’autodétermination. En 2012, elle est l’auteur d’un troisième livre, The Next Generation, en Russie, en Ukraine et en Azerbaïdjan.

Barbara Haig, Adjointe au Président de NED pour la politique et la stratégie, qui a travaillé main dans la main avec Nadia pendant des décennies, a déclaré: «La contribution de Nadia à NED, à l’Ukraine et au monde de la démocratie dans son ensemble ne peut être mesurée. Avec sa grâce sereine, elle a mené le bon combat, trouvant et encourageant les nouvelles générations de militants démocrates dans toute l’Eurasie, et les aidant à définir et à trouver des moyens constructifs de réaliser leurs rêves. “Sur une note personnelle, Barbara a ajouté que Nadia” adorait se promener dans les rues des villes d’Europe de l’Est, à la recherche des meilleures cartes historiques de l’Ukraine et des pays frontaliers dans de petites boutiques poussiéreuses, et était une membre dévouée de la chorale de son église et des fêtes de NED Holiday.