Le président de l’Autorité du canal de Suez, Mohab Mamish, a déclaré que sa visite de quatre jours en Russie, qui doit débuter dimanche, comprendra l’achèvement des négociations en vue de la création d’une zone industrielle russe à l’est de Port-Saïd, a rapporté l’agence de presse RIA.

Mamish a noté que les négociations avec la partie russe au cours de la période écoulée avaient donné de bons résultats, après la signature d’un accord-cadre à Moscou en mai 2018 pour établir la zone, selon un communiqué de la SCA.

«Le but de la visite est de négocier et d’arranger les derniers points de l’accord sur le lancement de la zone industrielle russe. Nous rencontrerons la délégation du Centre d’exportation russe, qui finance ce projet. Nous aurons également des entretiens avec plusieurs sociétés russes sur les opportunités d’investissement dans la zone du canal de Suez », a déclaré Mamish dans un entretien avec l’agence de presse russe.

Le président, accompagné de la délégation qui l’accompagne, doit rencontrer le ministre russe de l’Industrie et du Commerce, Denis Manturov, et son adjoint, dans le but de discuter des mécanismes d’établissement de la zone sur une superficie de 5,25 kilomètres carrés avec des investissements totalisant environ 7 milliards de dollars.

«Ce projet vise à faire de l’Égypte une plate-forme pour l’exportation de produits russes sur tous les marchés mondiaux, ainsi que pour la mise en œuvre de programmes de formation spéciaux pour les spécialistes de divers secteurs industriels. Le projet sera financé par le Fonds d’investissement direct russe, aux côtés de banques égyptiennes », a ajouté le responsable.

L’appui fourni par les dirigeants politiques des deux pays a eu un effet positif sur les négociations entre la SCA et la partie russe, a déclaré Mamish, citant le décret du président Abdel-Fattah El-Sisi ratifiant l’accord-cadre.