La Russie a mis en place un service Internet à haut débit sur une chaîne d’îles du Pacifique au large de sa côte est, a déclaré mardi l’opérateur de télécommunications d’Etat Rostelecom, en dépit d’un différend vieux de plusieurs décennies avec le Japon.

TASS29976335

Rostelecom a déclaré qu’une ligne de câbles de fibre optique de 815 kilomètres avait été installée entre l’île russe de Sakhalin et la chaîne d’îles, afin d’introduire l’Internet rapide dans quatre villes et villages des îles d’Iturup, Kunashir et Shikotan.

La Russie et le Japon revendiquent tous deux leur souveraineté sur la chaîne de quatre îles – connues sous le nom de Territoires du Nord au Japon et les Kurdes du Sud en Russie – qui ont été capturées par les troupes soviétiques au cours des derniers jours de la Seconde Guerre mondiale.

Le président russe Vladimir Poutine et le Premier ministre japonais Shinzo Abe ont des entretiens réguliers pour résoudre le différend prolongé, qui a empêché Moscou et Tokyo de mettre officiellement fin aux hostilités de la guerre.

Le projet de fibre optique a coûté 3,3 milliards de roubles (50,30 millions de dollars), provenant pour l’essentiel du budget de l’État russe, selon Rostelecom.

Le projet semblait être un signe supplémentaire que, malgré les négociations en cours avec le Japon, Moscou répugne à céder les îles.

En décembre, la Russie a annoncé qu’elle avait construit une nouvelle caserne pour loger ses troupes sur les îles et qu’elle construirait davantage d’installations pour les véhicules blindés.

Le géant énergétique russe Gazprom envisage également de construire une usine de gaz naturel liquéfié à Sakhaline pour approvisionner la chaîne d’îles.