Manifestation pacifique à Bucarest après les affrontements violents de vendredi

Des dizaines de milliers de personnes se sont rassemblées samedi soir sur la place Victoriei à Bucarest pour une autre manifestation contre le gouvernement PSD-ADLE.

Plusieurs leaders de l'opposition ont été vus parmi les manifestants, dont le leader libéral Ludovic Orban.
Plusieurs leaders de l’opposition ont été vus parmi les manifestants, dont le leader libéral Ludovic Orban.

Les violents affrontements survenus lors de la manifestation de vendredi, lorsque la police anti-émeute a utilisé des gaz lacrymogènes et des canons à eau pour dégager la place, après avoir été provoqués par certains groupes de hooligans, ont décidé de retourner dans les rues samedi. Ils étaient plus déterminés que jamais à continuer leurs protestations contre le gouvernement et la coalition au pouvoir qui le soutient.

Cette fois, la manifestation était pacifique, sans heurts violents. Les gens ont crié leurs slogans contre le gouvernement et ont allumé leurs téléphones à 21h00 et 22h00. Les gendarmes semblaient également plus amicaux.

Plusieurs leaders de l’opposition ont été vus parmi les manifestants, dont le leader libéral Ludovic Orban.

Les représentants du Parti social-démocrate (PSD) ont toutefois continué à prétendre que l’opposition et le président Klaus Iohannis avaient organisé récemment des manifestations visant à renverser le gouvernement légitime. Le chef du PSD, Liviu Dragnea, a accusé Iohannis d’être le patron politique de la manifestation violente de vendredi.

Laisser un commentaire

%d bloggers like this: