Les banques alimentaires tchèques ont enregistré une augmentation des donations

La Fédération tchèque des banques alimentaires a enregistré une forte augmentation de la quantité de nourriture donnée aux organismes de bienfaisance. Selon la radio tchèque, la quantité de nourriture collectée au premier trimestre de 2018 était cinq fois plus élevée qu’à la même période l’année dernière.

mid-term-review-wp2-pa5-foodbank-glopolis_1_orig

La forte augmentation est principalement due à la nouvelle modification de la loi sur les denrées alimentaires entrée en vigueur en République tchèque en janvier 2018, exigeant que tous les supermarchés de plus de 400 mètres carrés donnent des denrées invendues mais toujours consommables aux organismes de bienfaisance.

En vertu de la réglementation, les supermarchés peuvent donner des aliments avec des emballages déformés, un étiquetage incorrect ou des articles étiquetés avec une durée de conservation minimale.

Au cours du premier trimestre de 2018, la chaîne de supermarchés allemande Kaufland a fourni quelque 120 tonnes de nourriture à la fédération des banques alimentaires au premier trimestre, tandis que Tesco a donné environ 100 tonnes.

En 2017, les banques alimentaires tchèques ont collecté plus de 2 300 tonnes de denrées alimentaires qui ont ensuite été redistribuées à 96 000 personnes dans le besoin.

Selon le directeur de la Fédération tchèque des banques alimentaires, Veronika Láchová, la demande ne faiblit pas.

“En ce moment, nous essayons de nous assurer que nous pouvons fournir à nos clients des produits frais. Nous essayons de trouver la meilleure façon de préserver les produits laitiers. Dans ce secteur, nous avons encore beaucoup à rattraper », a-t-elle déclaré à Czech Radio.

Pour faire face à l’afflux croissant d’aliments donnés, la Fédération tchèque des banques alimentaires a récemment ouvert un nouveau centre logistique à Modletice, dans la banlieue de Prague.

L’espace a été fourni gratuitement par l’une des chaînes de supermarchés et permet d’y stocker plus de 700 tonnes de nourriture.

 

The Czech Federation of Food Banks has recorded a sharp increase in the amount of food donated to charities. According to Czech Radio, the amount of food collected in the first quarter of 2018 was five times higher than in the same period last year.

The sharp increase is mainly due to the new amendment to the Food Act that came into effect in the Czech Republic in January 2018, requiring all supermarkets over 400 square metres to donate unsold but still consumable food to charities.

Under the regulation, supermarkets can donate food with deformed packaging, incorrect labelling or items labelled with a minimum shelf-life.

During the first quarter of 2018, the German supermarket chain Kaufland has supplied some 120 tonnes of food to the federation of Food Banks in the first quarter, while Tesco has donated about 100 tonnes.

In 2017, Czech food banks collected more than 2,300 tonnes of food which were then redistributed to 96,000 people in need.

According to the director of the Czech Federation of Food Banks, Veronika Láchová, the demand is not weakening.

“At the moment, we are trying to make sure we can supply our clients with fresh products. We are trying to figure out how to best preserve dairy products. In this sector, we still have a lot to catch up with,” she told Czech Radio.

To deal with the increased influx of donated food, the Czech Federation of Food Banks recently opened a new logistics centre in Modletice on the outskirts of Prague.

The space was provided free of charge by one of the supermarket chains and allows more than 700 tons of food to be stored there.

Laisser un commentaire

%d bloggers like this: