Exit le Nissan NV 250, bonjour le Nissan Townstar. Nouvelle fourgonnette de la marque nippone, le Townstar reprend des codes désormais bien connus : comme le NV 250 était un clone de l’ancien Kangoo, le Townstar est le frère jumeau du nouveau Kangoo Van. À peine quelques évolutions de calandre pour marquer sa différence, ornée d’un logo tout nouveau, que cet utilitaire est même le premier modèle européen de Nissan à arborer. À bord, c’est pareil. Ce Nissan s’habille en Renault et reprend les mêmes équipements, même si le détail des éléments de série ou en option n’a pas été communiqué, ni d’ailleurs les tarifs. Même constat pour les nombreux assistants de sécurité et aides à la conduite qui pourront équiper cette fourgonnette, comme le freinage d’urgence automatique voire intelligent avec la détection des piétons et des cyclistes, l’assistance au maintien dans la voie, l’alerte d’angle mort ou encore la reconnaissance des panneaux de signalisation. Pour la première fois, Nissan intègre aux équipements de son Townstar l’Around View Monitor à quatre caméras permettant une vue à 360 ° autour du véhicule.

ôté utilitaire, c’est du classique. Le volume de chargement est de 3,3 m³ et atteint 3,9 m³ avec la cloison avant pivotante. La charge utile est annoncée à 800 kg, chiffre correspondant au maximum possible obtenu avec l’option charge utile renforcée. Les deux portes arrière asymétriques avec ouverture à 180° ainsi que la porte latérale coulissante sont de série.

Essence et électrique

Le Nissan Townstar arrive sur le marché avec une particularité unique voire singulière : il ne roulera pas au Diesel ! Eh oui… selon les premières informations dévoilées par Nissan, le Townstar ne sera proposé qu’avec deux motorisations, une essence et une électrique. C’est bien la première fois qu’un véhicule utilitaire ne verra aucune motorisation Diesel prendre place sous son capot. Le pari de Nissan est audacieux, surtout dans un pays comme le nôtre où, quoique l’on entende, le Diesel reste le roi des véhicules utilitaires.

Pas de Diesel donc, mais du thermique quand même avec un moteur essence, en l’occurrence le 1,3 litre de 130 chevaux et 240 Nm de couple, conforme à la norme Euro 6d-Full. Une motorisation connue puisque déjà sous le capot du Kangoo Van. En fait, Nissan met surtout en avant la version électrique de sa fourgonnette. Cette version EV est équipée d’une batterie de 44 kWh et est annoncée à 122 chevaux, 245 Nm de couple et avec une autonomie de 285 kilomètres en cycle mixte WLTP. À noter que ce Townstar électrique n’a pas tout à fait le physique de la version essence puisqu’il reprend, et lui seul, quelques éléments esthétiques du Nissan Ariya, le crossover électrique de la marque. Il en est ainsi du bouclier avant profilé, du design des feux de jour et des phares full Led.