Pour y remédier, depuis le 1er janvier 2020, le SMIG mensuel qui englobe le secteur de l’industrie, du commerce et des professions libérales, s’élève désormais à 2 698MAD/mois (253€) contre un SMIG mensuel de 3 300MAD/mois (309,94€) pour la fonction publique. En ce qui concerne les activités agricoles, le SMAG (salaire minimum agricole garanti) est de 73,22MAD/jour soit 1 830MAD/mois (172€). Cette revalorisation a pour but d’améliorer les conditions de vie des acteurs du secteur privé suite à l’accord du dialogue social signé le 25 avril 2019.

Cependant, le montant actuel du SMIG est considéré comme insuffisant selon l’association de protection des consommateurs Unicon. Afin de couvrir les besoins d’une seule personne (frais de santé, transport, loyer et besoins primaires sans frais de divertissement), il faudrait qu’un travailleur perçoive 6 000MAD soit 563€ par mois. Pour une famille de quatre personnes, logeant au sein de la capitale Rabat, 15 000MAD (1 409€) sont nécessaires pour couvrir l’ensemble des besoins du ménage, sans compter le loyer !

Selon Bank Al Magrhib, le SMIG est trop faible pour permettre aux ménages d’épargner, au vu du stock des impayés des particuliers qui s’élève à 23 milliards de dinars marocains soit 2,1 milliards d’euros.