Une décision qui n’est pas liée aux restrictions contre le Covid-19. Le maire de Copenhague a annoncé, ce mardi, vouloir interdire la vente d’alcool après 20h dans les zones de fête de la ville en raison du tapage nocturne et des violences en soirée.

« Nous avons vu que les nuisances liées à la vie nocturne dans certains quartiers de Copenhague, en particulier dans le centre-ville, sont devenues trop importantes : avec plus de bruit, beaucoup de gens ivres dans la rue et des épisodes de violence totalement inacceptables », a justifié le maire social-démocrate, Frank Jensen, dans un communiqué de presse.


Des verbalisations pour les contrevenants

Le maire de Copenhague propose d’introduire une interdiction de vente d’alcool, après 20h dans les zones de vie nocturne des grandes villes danoises, rappelant que jusqu’en 2005, la vente de boissons contenant plus de 2,8 % d’alcool était interdite entre 20h et 6h. Il resterait possible de vendre et consommer de l’alcool dans les bars et restaurants.

En outre, Frank Jensen souhaite que les agents municipaux soient autorisés à verbaliser les contrevenants, notamment en cas de tapage nocturne, actuellement du seul recours de la police. La lutte contre l’actuelle flambée de cas de Covid-19 au Danemark, qui n’est pas évoquée dans la proposition, a mis en lumière les dérives de la vie nocturne et plusieurs voix, de la classe politique aux experts, se sont élevées pour la réguler.
L’alcool en vente libre au Danemark

A Copenhague, sa banlieue et Odense, la troisième ville du pays, les bars et restaurants sont actuellement tenus de fermer à minuit contre 2h dans le reste du royaume. Cette proposition, qui nécessite des modifications de la loi pour être mise en œuvre, a été présentée au ministre de la Justice.

« Nous allons en tenir compte dans nos travaux ultérieurs pour en finir avec les comportements vecteurs d’insécurité dans l’espace public », a réagit le ministre, Nick Haekkerup, auprès de l’agence locale Ritzau. Contrairement à ses voisins nordiques (Suède, Norvège, Finlande), qui ont des magasins avec un monopole d’Etat à horaires restreints, l’alcool est jusqu’ici en vente libre au Danemark.