Deux membres du groupe de l’Atletico Madrid devraient se rendre au Portugal pour les quarts de finale de la Ligue des champions ont été testés positifs pour le coronavirus dimanche.

C’est le premier revers lié à la pandémie parmi les clubs participant à la phase finale de la plus grande compétition de clubs d’Europe.

Les huit derniers commenceront à Lisbonne mercredi au milieu de protocoles de sécurité sanitaire stricts pour empêcher une épidémie de coronavirus de faire dérailler la finale de la compétition. Les demi-finales et la finale du 23 août se joueront également à Lisbonne.

Aucun autre club impliqué dans les quarts de finale n’a signalé des tests positifs parmi ses joueurs récemment. Le club espagnol n’a pas nommé ceux qui ont été testés positifs et n’a pas précisé si un joueur était impliqué.

Il a déclaré avoir immédiatement informé les autorités sanitaires espagnoles et portugaises des résultats positifs, ainsi que l’UEFA et d’autres organismes de football des deux pays.

Il a déclaré dans un communiqué que l’ensemble du groupe qui devait se rendre à Lisbonne serait à nouveau testé avant que l’équipe ne puisse voyager, et que le calendrier de l’équipe était modifié pour permettre les nouveaux tests. L’Atletico devrait affronter le RB Leipzig jeudi dans les huit derniers.

Les quarts de finale débutent mercredi avec l’Atalanta face au Paris Saint-Germain. L’autre série d’un match impliquera Barcelone contre Bayern Munich vendredi et Manchester City contre Lyon samedi.

Les matchs auront lieu dans deux stades de Lisbonne. Plus tôt cette semaine, l’Atletico a dû annuler un match amical de son équipe féminine après un test positif au sein du groupe.