Selon les rapports officiels, en raison des semaines de fortes pluies en Hongrie, le nombre de moustiques a rapidement augmenté dans le pays. Bien que l’invasion de 2013 ait eu lieu il y a sept ans, les experts estiment que cette année, un nombre record de moustiques pourrait nous rendre la vie difficile pendant la saison estivale non seulement à Budapest mais dans tout le pays.

Selon l’Index, à côté des lacs et rivières hongrois, un nombre record de moustiques a été signalé car, par temps chaud, ces animaux peuvent atteindre leur taille finale en une semaine. Dans les prochains jours, les experts prendront des précautions pour tuer autant de moustiques que possible dans les régions de Tisza, Danube, lac Velence et lac Balaton. Outre les larves, les experts feront tout pour tuer les animaux adultes.

Des travaux d’extinction ont déjà commencé dans huit districts de Budapest, près des villes et villages du Danube, et dans la région de Baja et Mohács.

La raison derrière l’augmentation rapide du nombre d’insectes est le fait que la Hongrie n’a pas commencé la protection à temps lorsque la saison des moustiques a commencé. Bien que les autorités hongroises aient signalé en mars que la suppression des moustiques serait leur principale tâche cette année, les chiffres n’appuient pas cette affirmation. On pensait également qu’en raison de l’état d’urgence, lorsque le coronavirus est apparu dans le pays, les exterminateurs n’étaient pas autorisés à sortir sur le terrain – ce qui a été ultérieurement réfuté. Jusqu’à la mi-mai, le temps était sec, c’est pourquoi les moustiques n’apparaissaient qu’à proximité des lacs et des rivières.

En raison des fortes pluies, les larves ont pu pousser n’importe où au cours des dernières semaines, même à Budapest. Les experts estiment que ce n’est que le début, et dans deux semaines, une invasion massive de moustiques pourrait frapper la Hongrie.

Les autorités travaillent en permanence sur les processus d’extermination, les rendant plus efficaces et atteignant autant de régions du pays que possible dans les jours suivants.