Les autorités roumaines ont décidé d’ouvrir une enquête après que les gardes-frontières ont trouvé 16 conteneurs de déchets dans le port de Constanta Sud Agigea. Un navire néerlandais en provenance de Grande-Bretagne a ramené les conteneurs en Roumanie, a annoncé la police des frontières.

Les policiers des frontières ont trouvé des déchets inutilisables à l’intérieur des conteneurs et non des articles ménagers d’occasion, comme le disaient les documents présentés aux autorités douanières.

«À la suite des activités de renseignement menées par les gardes-frontières des garde-côtes – l’Office de prévention et de lutte contre les migrations illégales et la criminalité transfrontière, les policiers ont identifié une société commerciale basée à Bucarest qui exerçait des activités d’importation illégale de déchets en Roumanie. , qui ont été faussement déclarés à l’autorité douanière comme étant des produits usagés », a indiqué la police des frontières dans un communiqué de presse, a fait savoir le local Agerpres.

Deux Roumains et un citoyen britannique de 34 ans font l’objet d’une enquête dans cette affaire. La police des frontières a également déclaré que les marchandises seraient retournées à l’expéditeur.