Pour conserver les infirmières, le gouvernement slovaque souhaite augmenter les salaires

Le gouvernement augmente les salaires des infirmières jusqu’à 16%.

La dotation en personnel est un problème majeur pour le secteur de la santé du pays, car les infirmières quittent la Slovaquie pour aller à l’étranger où elles peuvent obtenir une rémunération plus élevée et de meilleures conditions de travail. La dotation en personnel est un problème majeur pour le secteur de la santé du pays, car les infirmières quittent la Slovaquie pour aller à l’étranger où elles peuvent obtenir une rémunération plus élevée et de meilleures conditions de travail.
La dotation en personnel est un problème majeur pour le secteur de la santé du pays, car les infirmières quittent la Slovaquie pour aller à l’étranger où elles peuvent obtenir une rémunération plus élevée et de meilleures conditions de travail.

Les salaires des infirmières slovaques augmenteront de 16% au maximum l’année prochaine sur la base d’un projet de budget 2019 pour le secteur des soins de santé. La hausse fait partie de la proposition budgétaire du secteur des soins de santé d’un montant de 5,2 milliards d’euros, soit une augmentation de 300 millions d’euros par rapport à 2018. Outre les augmentations de salaire du personnel médical, les fonds seront également utilisés pour la reconstruction, le matériel médical et les dépistages, Le ministre des Finances, Peter Kažimír, et la ministre de la Santé, Andrea Kalavská, ont informé le 28 septembre.

La dotation en personnel est un problème majeur pour le secteur de la santé du pays, car les infirmières quittent la Slovaquie pour aller à l’étranger où elles peuvent obtenir une rémunération plus élevée et de meilleures conditions de travail. Par conséquent, le ministère de la Santé a décidé de consacrer des fonds importants à l’augmentation des salaires dans le secteur de la santé.

Une infirmière spécialisée bénéficiera d’une augmentation de salaire pouvant atteindre 16%, soit environ 100 à 130 euros nets, à compter du 1 er janvier.

Le ministère de la Santé s’efforce non seulement de stabiliser le personnel des établissements et des services de consultations externes, mais également de rattraper la dette liée aux investissements dans les hôpitaux slovaques. Le chef du ministère de la Santé souhaite utiliser ces dépenses en capital pour mieux équiper les hôpitaux, pour remettre en état les équipements et pour rénover et reconstruire les installations médicales.

Laisser un commentaire

%d bloggers like this: