Le véritable scénario de Narcos en Colombie

Le cartel colombien de la cocaïne est sur le point de se livrer aux autorités colombiennes.

colombia

Le cartel de la cocaïne appelé “Gulf Clan” est sur le point de se rendre aux autorités colombiennes après que le président Juan Manuel Santos ait signé une loi qui leur permettrait de bénéficier de peines réduites, a indiqué le gouvernement.

Les avocats représentant le groupe de la mafia ont indiqué que ses membres se rendraient une fois la loi signée.  La loi aurait “des conséquences très importantes dans les prochains jours”, dit président Santos

Gouvernement estime que l’armée illégale, également connue sous le nom d’Urabenos, du clan Usuga et des forces d’autodéfense de Gaitanista, compte environ 3 000 membres.

Son leader, connu sous son pseudonyme Otoniel, a publié l’année dernière une vidéo dans laquelle il disait que le groupe était prêt à déposer ses armes. Sénateur Cepeda, qui a été impliqué dans la communication avec le groupe au nom du gouvernement,  a déclaré qu’il n’était pas certain de savoir combien de membres du cartel participeraient au processus.

colombia map

El Clan del Golfo (le clan du Golfe), anciennement appelé Los Urabeños ou Clan orsuga ou Autodefensas Gaitanistas de Colombia, est un groupe néo-paramilitaire colombien de trafic de drogue impliqué dans le conflit armé colombien. Il est considéré comme le groupe néo-paramilitaire le plus puissant en Colombie avec plus de 3 000 membres dans le cercle restreint de l’organisation. Leur principale source de revenus est le trafic de drogue.

Le haut commandement déploie des équipes d’hommes armés formés dans les zones rurales vitales pour les opérations de trafic de drogue. Celles-ci comprennent des zones avec des ports maritimes naturels le long de la côte caraïbe ou des zones où la base de coca doit être achetée, comme Caucasia, Tarazá à Antioquia ou la cellule d’Urabeño à Medellin. Ces cellules tentent alors de recruter des informateurs locaux, notamment des collaborateurs pouvant les informer des actions des forces de sécurité.

 

 

Laisser un commentaire

%d bloggers like this: