En Albanie, une nouvelle stratégie pour développer le tourisme

L’Albanie souhaite développer le secteur du tourisme sur son territoire, qui est porteur. La saison estivale concentre les villes de Permet, Saranda, Gjirokastra et Berat. 

Albanie carte
Albanie © Google maps

Le projet de développement  pourrait ainsi concerner 300,000 touristes sur toute l’année. Le Albanian Development Fund a demandé une étude de marché pour conduire les objectives et définir le produit pour attirer davantage de personnes au sud du pays, délaissé car difficile d’accès.

Avec un prêt de 71 millions de dollar, le pays intègre ce projet dans le développement de l’urbanisme. Aussi, ces fonds devront permettre de supporter l’accueil des touristes par les localités, et les institutions albaniennes de recevoir un flux plus importants de personnes de l’extérieures.

Pour ce faire, il faudrait améliorer les infrastructures, restaurer les monuments historiques, améliorer les espaces publiques, ainsi que les routes. Actuellement, les travaux ont commencé à Saranda avec la rue piétonne.

Saranda
Saranda – ville côtière

Conjointement avec la banque mondiale depuis 1993, ces investissements doivent permettre aussi une meilleur cohésion sociale et économique avec les zones du pays en souffrance. Le tourisme est donc une bonne opportunité pour l’Albanie de combler les trous laissés après la chute du communiste.

Laisser un commentaire

%d bloggers like this: