Le service de taxi Uber est temporairement suspendu en Slovaquie

Les conducteurs utilisant l’application Uber pour véhiculer leurs passagers ne peuvent plus utiliser cette plateforme, en Slovaquie. Cette décision menaçait depuis plusieurs mois, suite aux contrôles des chauffeurs sans enregistrement officiels concernant le statut de Taxi. Après la Hongrie, la Slovaquie, pays voisin, vote à son tour des mesures répressives pour restreindre l’usage des taxis en ligne.

uber222_1

Rien ne va plus pour Uber, après la Hongrie, la Slovaquie applique à son tour des mesures restrictives limitant l’usage de cette application sur tout le territoire.

Le décision de justice a été rendu et ordonne donc la désactivation de cette application.

Cependant, c’est une décision qui est applicable temporairement, et Uber espère faire son retour sur le marché, actuellement leader sur le service en ligne pour la commande d’un Taxi. D’autres marques se partagent le marché, et sans aucun doute ils bénéficient dès à présent de ce transfert de clientèle – la nature a horreur du vide.

Le ministère des transports en Slovaquie, grâce à cette suspension temporaire, espère légiférer pour combler le trou juridique présent dans la législation slovaque, en retard face à cette nouvelle technologie. Des règles spécifiques et des régulations devraient émerger dans les prochains mois, applicables pour les applications en ligne des Taxis.

 


Uber

Uber est une entreprise californienne, créé en 2009, spécialiste dans le transport de personne et de nourriture, mettant en lien les entrepreneurs privés avec les usagers.

Cependant, de nombreuses contestations ont émergé, critiquant le système de notation et de tarifs avec le terme péjoratif ”Uberisation” de la société et des services.

Au niveau mondial, l’entreprise est actuellement déficitaire, pour nourrir une expansion réclamant de nombreux investissements et capitaux.

Les chauffeurs de Taxi en Slovaquie, comme de nombreux autres en Europe, dénoncent une concurrence déloyale face à des chauffeurs n’assumant pas les mêmes charges. La législation a été prise de court face à cette nouvelle technologie et le statut indépendant des chauffeurs de Taxi, mais tout en étant étroitement lié à la société Uber, créant un conflit juridique avec le statut de salarié contre statut d’entrepreneur.

Laisser un commentaire

%d bloggers like this: