Lloyd’s of London rassemble les détails de la couverture d’interruption d’activité des assureurs pour la Prudential Regulation Authority et est en discussion sur un filet de sécurité gouvernemental pour couvrir les futures pandémies, a-t-il déclaré dans une lettre consultée par Reuters.

Il a demandé à ses membres de fournir des données aux régulateurs avant le 24 avril, a-t-il déclaré dans une lettre «Cher PDG» envoyée aux membres vendredi.

Lloyd’s a également déclaré qu’elle discutait avec le ministère britannique des Finances, les autorités de régulation et les partenaires commerciaux d’un filet de sécurité gouvernemental «Pandemic Re» et publierait des estimations préliminaires de l’impact du COVID-19 sur ses membres début mai.

Des assureurs, dont le membre de Lloyd’s of London, Hiscox (HSX.L), ont été critiqués par les entreprises pour ne pas avoir payé après les blocages dans le monde en raison de la pandémie.