Selon les dernières statistiques du Service fédéral des douanes, les exportations de farine de blé et de métis de Russie ont augmenté de 54,3% de janvier à septembre 2018 par rapport à la même période de l’année précédente.

En 2016, la Russie est devenue le leader mondial des exportations de blé.
En 2016, la Russie est devenue le leader mondial des exportations de blé.

Sur le plan monétaire, les exportations de céréales auraient atteint 6 milliards de dollars, soit une croissance de 62%. Rien qu’en septembre, la valeur des exportations de céréales a augmenté de 1,4% par rapport à la même période de l’année précédente pour atteindre 898,1 millions de dollars.

Les données ont également montré que les importations de céréales en Russie ont chuté de 11,1% au cours des neuf premiers mois de l’année, pour atteindre 245 millions de dollars. Les importations d’orge ont chuté de 94% à 2 millions de dollars, tandis que les achats de maïs par les producteurs russes sont tombés à 127,6 millions de dollars, soit une baisse de 7,6%.

Le ministère russe de l’Agriculture a relevé à 35 millions de tonnes les prévisions concernant les exportations de blé pour la campagne de commercialisation en cours. Fin octobre, le ministère a également relevé ses prévisions concernant les cultures céréalières, qui sont passées de 105 millions de tonnes métriques à 109 millions de tonnes métriques, en raison de l’amélioration des conditions en Sibérie. Cependant, les producteurs russes ont réussi à récolter 112,7 millions de tonnes de céréales à partir du 25 octobre.

La Russie a conquis plus de la moitié du marché mondial du blé ces dernières années, devenant ainsi le premier exportateur mondial de céréales, grâce à des récoltes exceptionnelles et à des prix attractifs. En 2016, la Russie est devenue le leader mondial des exportations de blé. Depuis le début des années 2000, sa part du marché mondial du blé a quadruplé.