L’épouse de Pavel Gusev, rédacteur en chef du journal Moskovsky Komsomolets à Moscou, demande que l’on divise leurs biens matrimoniaux, a déclaré le porte-parole du tribunal de district de Moscou, Alexeï Tchernikov.

les experts évaluent les actifs immobiliers du couple à 1,5 milliard de roubles (22 millions de dollars), tandis que les propriétés détenues par les entités commerciales contestées valent le même montant
les experts évaluent les actifs immobiliers du couple à 1,5 milliard de roubles (22 millions de dollars), tandis que les propriétés détenues par les entités commerciales contestées valent le même montant

“Le tribunal a enregistré la poursuite de Yevgeniya Yefimova contre Pavel Gusev concernant la division de leurs biens matrimoniaux. Une audience à huis clos est prévue pour le 23 août”, at-il ajouté.

Une source a déclaré à TASS que la propriété litigieuse valait au total 27 milliards de roubles (398 millions de dollars). Selon lui, les experts évaluent les actifs immobiliers du couple à 1,5 milliard de roubles (22 millions de dollars), tandis que les propriétés détenues par les entités commerciales contestées valent le même montant. “Cela comprend une installation résidentielle et 11 locaux non résidentiels à Moscou, deux maisons d’habitation à Ramenki, dans la région de Moscou, deux terrains dans le district de Chekhovsky et neuf terrains dans le district d’Odintsovsky de la région de Moscou”, a ajouté cette source. .

En outre, la femme de Gusev exige que leurs stocks dans les sociétés et les actions de son mari soient également divisés, ce qu’elle estime à 30 milliards de roubles (442 millions de dollars). “Le plaignant demande que le stock du journal Moskovsky Komsomolets, la maison d’édition MK, le Fregat et le MK Media-Service soient divisés”, a indiqué cette source.

En outre, l’épouse demande à ce que Gusev soit expulsé de son appartement de la rue Maly Kozikhinsky à Moscou et soit remboursé pour l’utilisation des biens matrimoniaux.