L’Ukraine pourrait retrouver un début de croissance en 2018, malgré un système politique toujours hautement corrompu

Malgré une économie en souffrance, l’Ukraine espère un rebond en 2018 après deux années marquées par une guerre civile, et une grande instabilité politique, non aidée par la Russie.

Le secteur agricole en Ukraine représente une part important de l’économie 

L’Ukraine combat la corruption afin de nettoyer son système de production, représentant un danger financier, notamment pour les petits investisseurs et travailleurs.

Entre 2013 et 2015, l’export a souffert avec une diminution de 40% mettant en péril plusieurs secteurs économiques. La monnaie hryvnia a été dévalué de 43% lors de son pic le plus bas en 2015, et les investissements ont par conséquent été comme asséchés.

Un rebond espéré pour 2018

Malgré une période de plus de deux ans de souffrance, l’économie ukrainienne espère rebondir en 2018.

Actuellement en Ukraine, les secteurs avec de bonnes perspectives sont le gaz et les hydrocarbures, les énergies renouvelables, l’agriculture, et le tourisme.

Le PIB de l’Ukraine a une projection d’augmentation de 3% en 2018, à 113 milliards de dollars. L’inflation calculée pour cette période est de 9%, soit cinq fois supérieure à la période précédente.

Selon le classement du World Bank’s Ease of Doing Business, l’Ukraine améliore son environnement des affaires avec une 76ème position, contre une 112ème position en 2014.

Il faut noter la libéralisation des emprunts cette année de la part du FMI, suite à la presque stabilisation politique du pays, rendant les investissements plus libres et sures. Afin de pérenniser ses investissements, l’Ukraine planifie d’emprunter 18 milliards de dollars additionnels dans les deux prochaines années. Le FMI souhaite davantage d’action pour combattre la corruption, en faveur des avantages d’emprunts sur les marchés.

Le Président actuel Petro Poroshenko semble n’être pas le plus actif pour combattre la corruption, ayant peut être lui-même des conflits d’intérêts au sein du gouvernement. Alfred Praus, Président de l’association Ukrainienne-autrichienne, indique qui si de telles mesures étaient appliquées, cela signifierait 80% des personnes politiques actuelles iraient en prison.

Un future incertain ?

Le pays fait face à un défi interne, qui est le nettoyage politique et systémique de la corruption d’Etat, freinant la liberté d’entreprendre et pénalisant la population. Territoire plus immense que celui de la France, le pays a un fort potentiel de croissance avec du personnel qualifié dans des secteurs spécifiques (agriculture, informatique), mais doit retrouver un semblant de Démocratie au sein de sa classe politique divisée entre indépendantiste et pro-Russes.

 

 

 

Originally posted 2018-04-27 13:16:59.

Laisser un commentaire

%d bloggers like this: